luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vallée du Larboust. Histoire de chasse : récit d'Honoré Sacaze (vidéo)

La chasse : témoignage de Maurice Oustalet et récit en vidéo d'Honoré Sacaze depuis sa bergerie à Cathervielle.



Mardi 5 Mars 2019
Christian Rives


Témoignage de Maurice Oustalet

Sertisseuse mécanique de cartouches
Sertisseuse mécanique de cartouches
"…En d’autres temps plus anciens, on fabriquait ses propres cartouches et ses propres plombs.

À partir d’une matrice perforée de trous de différents diamètres de plomb, on chauffait le plomb de récupération. Il était fondu dans une casserole à même le feu de l’âtre de la cheminée.   

La solution fondue était versée dans les trous du moule. Refroidis les plombs étaient limés ou arrondis au couteau, à souhait.
 
Les plombs variaient de 6 - pour les lapins et perdreaux -, à 10. La chevrotine comprenait du gros plomb de 21 grains par cartouche. Pour l’isard on comptait 9 grains par cartouche.

On achetait : les douilles vides, munies de leurs amorces de cuivre, la bourre en feutre, la poudre, les rondelles de carton, les cartons de fermeture avec mention du calibre des plombs utilisés. La cartouche était ensuite sertie. 

On insérait en premier la poudre noire - qui faisait beaucoup de fumée -, sinon pyroxylée - sans fumée - le feutre tassé au "bourroir" en buis, le plomb ou la balle, enfin le dernier feutre avant sertissage, sinon et à défaut du suif."


Maurice Oustalet
Maurice Oustalet


Chèvre et chevreau (Photo © Christian Rives)
Chèvre et chevreau (Photo © Christian Rives)

Nouveau commentaire :

Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Agenda | Culture | Sport | Faits-divers | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique