luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tribune libre : "Vous avez dit Occitanie ?"

"L'Occitanie existe-t-elle ?" Nous publions ci-après la tribune libre d'un lecteur (mais aussi contributeur occasionnel) de "Luchon Mag", Pascal d'Uhart de Burgoa.



Vendredi 28 Décembre 2018
Pascal d'Uhart de Burgoa


Tribune libre : "Vous avez dit Occitanie ?"
Ayant reçu le n° 16, de décembre 2018 – janvier 2019, "Le journal de ma région", je découvre page 22 un texte en occitan" : "Païs de cocanha".

D'une façon générale, chacun peut avoir de la sympathie pour ce retour aux sources, pour donner corps à une région, même si le résident d'aujourd'hui, n'y a pas ses racines. Mais dans le cas présent, il se trouve que je venais de parcourir quelques jours plus tôt, un article intitulé :
"Il n'y a jamais eu d'Occitanie".
 
Quel est le résumé de la controverse ?  

A la question "L’Occitanie existe-t-elle ?", Henri Marrou, en réponse à Robert Laffont , soutient que ce sont des illusions qui alimentent le mythe occitan ; Pierre Caussat lui répond que si l'Occitanie, historiquement,  n'existe pas, elle reste un objet vivant. 

Aussi, il m'a paru intéressant, voire amusant, de relever quelques affirmations, que nous placerons entre guillemets, du rédacteur de cet article, paru dans le n° 1, de janvier 1975 et dans la prestigieuse revue "Esprit".
 
"L'Occitanie n'ayant jamais été conçue, ni politiquement, ni culturellement, comme une et indivisible, j'en conclus pour ma part que l'Occitanie n'existe pas. Nous trouvons dans le Midi de la France un ensemble de dialectes apparentés qui permettent de parler d'une langue d'oc ; mais si chacun d'eux est assez proche du voisin pour qu'il y ait compréhension mutuelle, à mesure qu'on s'éloigne celle-ci devient plus difficile. A l'oral du bac, un candidat provençal … dut retourner au français, son examinateur ne le comprenait pas !"

"Pourquoi nous, Provençaux, Dauphinois, échangerions-nous l'impérialisme parisien pour celui de Toulouse ? Est-ce là notre capitale ? Toute idéologie nationaliste est acculée à l'impérialisme..."

"Comme historien, je dois aller plus loin : il n'y a jamais eu d'Occitanie...il n'y a jamais eu d'unité. Autour de la couronne comtale de Toulouse, c'est une construction étatique en chemin, un espace d'histoire virtuelle, ce qui aurait pu être, mais ce qui a réellement été ?"
 
Je renvoie les lecteurs curieux et intéressés par la langue, et la région, à l'article précité.
 
Pascal d'Uhart de Burgoa 

Nouveau commentaire :

Coup de coeur | Tribune libre | Coup de gueule | Opinion | Billet d'humeur