luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

[Tribune libre] Eric Azémar : "Comment, monsieur le maire, accepter d’hypothéquer ainsi l’avenir de nos Thermes ?"

Nous publions ci-après la tribune libre d'Eric Azémar, président de l'Association Luchon Vallées Avenir (ALVA) concernant le projet de délocalisation du Casino de son site historique aux Thermes Chambert et suite au rapport "défavorable" de l'enquête publique.



Jeudi 24 Août 2017


(Photo archives © Tian / Luchon Mag)
(Photo archives © Tian / Luchon Mag)
En tant qu’administrés et citoyens luchonnais, en tant que curistes aussi mais aussi en tant que simples amoureux de Luchon, vous suivez peut-être avec nous depuis mai 2016 l’évolution de ce projet municipal d’implantation d’un Casino dans l’établissement Thermal de notre ville.
Vous savez notre opposition complète à ce projet.

Nous avons expliqué plusieurs fois en détail, sur ce site, sur notre propre site internet et dans notre périodique trimestriel les raisons de cette opposition totale. Je n’y reviendrai pas.

Par contre, je dois revenir sur les dernières évolutions, telles que la presse locale s’en est faite l’écho.

L’Enquête publique qui a été conduite, ainsi que la loi le demande, en juillet 2017, pour ce projet de Casino, vient en effet de se conclure par un avis défavorable du Commissaire enquêteur. C’est ce que nous apprend Mr le Maire lui-même.

Vous le savez sans doute, Mr le Maire de Luchon, n’a vu dans cet avis défavorable qu’un simple règlement de comptes politique… Il ne pense pas un seul instant que l’avis négatif émis contre son projet puisse être motivé et étayé par un raisonnement et des arguments techniques, administratifs, économiques… Il pousse même l’outrecuidance jusqu’à mettre en cause publiquement la probité du Commissaire Enquêteur !

Tel est son aveuglement, signe de son enfermement et de son isolement.

Ce faisant, il perd tout sens de la mesure et tout sens des réalités, il se décrédibilise véritablement.

Il n’est pas bon pour la démocratie locale de mépriser ainsi l’opinion publique largement défavorable à ce projet (plus de 750 signatures pour la pétition contre ce projet, plus de 6 registres remplis par les luchonnais lors de l’enquête publique de juillet 2017).

Un projet de délocalisation du Casino qui, rappelons-le, ne figurait pas dans son programme électoral puisque ce projet n’a vu le jour que parce que le casinotier en a décidé ainsi !
Ce simple constat est choquant !

Comment une municipalité en charge de nos intérêts et de notre avenir peut-elle accepter de suivre aveuglement les volontés d’une seule entreprise privée, sans qu’aucune vision globale de développement de Luchon ne soit envisagée ?

Comment accepter d’hypothéquer ainsi l’avenir de nos Thermes, véritable poumon économique de Luchon ?

Rappelons que le thermalisme connait un bel essor partout en France. Le conseil national des Stations thermales françaises estime d’ailleurs qu’à l’horizon 2030, le nombre des curistes français va passer de 580 000 à près de 800.000, pour les seules cures prises en compte par la Sécurité Sociale !

Luchon on le sait a perdu 9% de ses curistes sur les 8 dernières années alors que dans le même temps la fréquentation de toutes les stations thermales françaises est à la hausse.

Comment nier encore qu’il y a un véritable problème pour notre établissement thermal ?

Nous le répétons, amputer le pavillon Chambert de 1500 m2 pour les consacrer à un casino et un restaurant va exactement à l’encontre de ce qu’il faut faire : il faut au contraire développer l’activité thermale et para thermale, la moderniser, la diversifier, la dynamiser, la rendre enfin attractive comme ce qui se fait partout ailleurs.

C’est à cela que nous travaillons et c’est dans ce sens que nous ferons des propositions à la population luchonnaise.

Avant cela, nous continuerons à préserver notre avenir en combattant ce projet insensé de Casino dans nos thermes !

Et nous continuerons notre travail d’information….

Eric Azémar, président de l'ALVA

A lire sur "Luchon Mag"

  • Enquête publique, rapport défavorable : Interview d'Eric Azémar (cliquez ic i)
  • Enquête publique : après le souffre, la poudre (cliquez ici)
  • Casino aux Thermes Chambert : Pourquoi ne pas organiser un référendum local ? (cliquez ici)

Tribune libre, précision

"Une tribune libre désigne un article d'opinion publié dans une rubrique ouverte au public. Ce mode de publication permet à une personne qui n’appartient pas à l’équipe de rédaction d’exprimer publiquement ses idées. Il s’agit d’un article d’opinion, de commentaire ou de réactions qui permet, dans la mesure du respect des autres et du bon sens, d’aborder des thèmes très divers."  

Eric Azémar (Photo © DOMY)
Eric Azémar (Photo © DOMY)

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Décembre 2018 - 13:25 Tribune libre : "Vous avez dit Occitanie ?"

Lundi 3 Décembre 2018 - 15:01 Les "Territoires"



1.Posté par Lauwers Marianne le 26/08/2017 15:16
Tout est dit, Eric, et bien dit : tout commentaire serait superflu...

Nouveau commentaire :

Coup de coeur | Tribune libre | Coup de gueule | Opinion | Billet d'humeur