luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Superbagnères sans neige... une re-découverte !

La neige fait désespérément défaut en cette période de vacances scolaires. Mais ce n'est pas pour autant que le plateau de Luchon-Superbagnères est vide...



Mercredi 2 Janvier 2019
Pascal d'Uhart de Burgoa


La piste de luge à Superbagnères... (Photo © Jean Sansuc)
La piste de luge à Superbagnères... (Photo © Jean Sansuc)
Privée de neige, la station Superbagnères n'en est pas moins attrayante ; et les vacanciers venus pour pratiquer le ski, sont les premiers étonnés de ce qu'ils découvrent. Qu'on en juge !
 

Un constat s'impose : en l'absence de neige, les vacanciers ont parcouru à pied, soit en couple, soit en famille, les sentiers qui constituaient les années passées, des pistes de ski.

La ligne de crête, surplombant la station était littéralement envahie par ces touristes, devenus par la force des choses, piétons.

Les enfants, manifestaient leur joie et gaieté, en courant dans tous les sens ; ils ne paraissaient pas malheureux.

Enthousiasme, allégresse communicative, sous la surveillance de leurs parents, attentifs. Sauf que parfois, ces enfants posaient des questions à leurs parents, ou grands-parents, et ceux-ci étaient bien incapables de répondre … !
 
"Oh, cette montagne là-bas, on dirait une pyramide ! C'est vrai que les monts ont un nom ? Comment s'appelle-t-elle ? Et là, plus à gauche, on dirait un cirque ! ? Et ce sommet, et celui-là ?
Et ce chapeau de gendarme ? Et à gauche, celui qui est pointu ? Et à droite, le gros ?"

"Où est le Sud, où est l'Espagne ? Et le pic Aneto, il paraît que c'est le plus haut sommet des Pyrénées, où est-il ?  Quels sont ceux qui dépassent l'altitude de 3 000 m ? Où sont-ils ? Combien y en a-t-il ?"
 
Mais il est arrivé, j'en ai été témoin, qu'un "natif" du Comminges, entende les enfants poser des questions, et se propose spontanément pour y répondre. Pour la plus grande joie de tous. Ce fut un beau moment où les enfants tentèrent de se souvenir de tous ces noms nouveaux...
 
Le parcours sur la ligne de crête ressemblait à une "avenida", las Ramblas ! Où chacun déambulait.

Le soleil depuis plusieurs jours était présent, l'air cependant frais. On entendait les remarques suivantes :

"C’est bon pour la santé et en plus, le panorama est superbe !"

Quelques-uns disaient :

"Je viens régulièrement skier ici ; mais je traverse le parking au pas de course, muni de mon forfait, pour foncer sur les pistes, et dévaler les pentes. Eh bien, je crois que je n'ai jamais remarqué la chaîne de montagnes, comme aujourd'hui. C'est vrai, il faudrait prendre le temps de regarder !"
 
D'autres enfants, et même leurs jeunes parents, pratiquaient la luge, sur la pente glacée et abrupte, conduisant à la ligne de crête ; une véritable haie se constituait, pour observer ces bolides arriver en bas, avec succès ou après une belle culbute sans gravité.

Enfin des vététistes, habitués des lieux et les connaissant pour les pratiquer durant l'été, traversaient cette foule de piétons ; casqués, harnachés, recouverts de protections dans le dos, sur les genoux et les coudes, et concentrés, ils paraissaient indifférents. Durant quelques instants, tout le monde s'immobilisait, admiratif.
 
L'absence de neige n'a pas dissuadé tous les vacanciers. Ceux qui ont fait le choix de "monter" à Superbagnères, ont découvert, ou re-découvert, la beauté de la chaîne de montagnes ; ils ont apprécié l'air frais dû à l'altitude de 1 800 m, et bien sûr, l'air pur.
 
Quelle meilleure récompense pour cette station, d'entendre quelques parents promettre à leurs enfants :

"Nous reviendrons cet été passer quelques jours."
 

 
 


1.Posté par Nadyne le 02/01/2019 22:44
Quel bel article positif ! .... qui conte exactement ce qu ' on fait nos enfants et petits- enfants qui avaient invité des amis et avec qui ils ont pique-niqué ...après quelques photos sur les telésièges immobiles et avant de profiter d' une boisson chaude sur la terrasse ensoleillee de La chapelle.
Notre fille skie en admirant le paysage qu ' elle adore ... cette fois-ci elle s' est contente d' admirer de loin les 3000 enneigés qui sont quand même devenus sa page de couverture sur FB pour montrer à tout le monde que, même sans skier, on peut se régaler à Luchon - Superbagnères .
Bravo pour ce superbe article !

2.Posté par Pascal d''''Uhart de Burgoa - le 03/01/2019 14:53
Le rédacteur aurait pu ajouter que le parking était rempli de voitures ; les restaurants complets, y compris les terrasses , bondées. Le "petit" nouveau, le 5° restaurant de la station, installé au 1° étage surélevé de l'hôtel Aneto, et intitulé LE SUPER G, était également plein à craquer. La devise choisie par les nouveaux gérants est tout à fait en harmonie avec le prestige, la réputation des lieux :

"ICI … VOUS ETES AILLEURS".


Marguerite Bordagaray -

Nouveau commentaire :

Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Agenda | Culture | Sport | Faits-divers | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique