luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saint-Mamet : que se passe-t-il à l'école ?

Des parents d'élèves de l’école de Saint-Mamet ont fait parvenir à la rédaction du "Nouveau Luchon Mag", un texte intitulé "Enfant violent, une école explose à Sant-Mamet". Une école qui pourrait voir, à la prochaine rentrée, ses effectifs fonde comme neige au soleil. Nous publions ci-après, de longs extraits.



Vendredi 20 Juillet 2018
Parents d'élèves de l'école de Saint-Mamet


(Photo © Paul Tian)
(Photo © Paul Tian)
"A la suite d'un incident entre la directrice de l'école de Saint-Mamet et un élève, l'école vit dans la tension et risque la fermeture à la rentrée prochaine.
 
"Le 22 mars dernier, un banal incident entre élèves lors de la récréation finit par dégénérer en une confrontation 'violente' entre l'un des enfants et la directrice de l'école.

"Malgré les demandes répétées, ni l'enfant, ni ses parents ne présentent d'excuses mais au contraire portent plainte contre la fonctionnaire (plainte qui a depuis été classée sans suites).

"Après l'événement, la maîtresse n’a pas eu d’autres solutions que de quitter l'établissement et de déménager tandis que l'enfant, impuni et n'ayant pas présenté d'excuses, reste scolarisé dans l'établissement. Son comportement continue à troubler le fonctionnement de l'école et les trois enseignants remplaçants doivent faire face à l'agitation et à l'insécurité grandissante des enfants.

"En effet, un enseignant surnuméraire a été affecté pour accompagner les enfants choqués par la violence de ces événements.

"L’enseignante a reçu le soutien de ses différents collègues passés par cette école et témoignant d’éternelles relations compliquées avec (la mairie) qui les ont poussés à demander rapidement leur mutation.

"Au moins 32 élèves sur 47 ont d'ores et déjà été inscrits dans d'autres écoles du secteur pour échapper à l'atmosphère délétère et insécurisante de l'école.

"Dans ces conditions, l'école de Saint-Mamet risque la fermeture à la rentrée prochaine alors que ni les parents de l'élève incriminé, ni l'enfant lui-même n'ont été inquiétés.

"Les parents d'élèves déplorent cette situation et ont demandé aux services de l’État d'intervenir.

"Le climat d'impunité, d'injustice et le mépris à l'égard de l'autorité des enseignants et du service public sont à leurs yeux inacceptables et ne peuvent durer.

"Malheureusement les incidents de ce genre sont de plus en plus nombreux et Saint-Mamet ne fait plus exception. Le refus de l’inspection de prendre des mesures exemplaires permet ce type de débordements, et c’est l’École de la République qui est bafouée...

"Un conseiller municipal et parent d’élève a soulevé le problème lors du dernier Conseil Municipal du 2 juillet dernier. Le maire ne l’a pas laissé terminer...

La rentrée sera triste à Saint-Mamet : sans inscription de l’extérieur, il y aura seulement 13 inscrits (tous niveaux confondus, soit de la petite section maternelle au CM2).


1.Posté par Lauwers le 21/07/2018 09:41
Un enfant "intouchable" : encore un futur élu ???!!!

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Sport | Faits-divers | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique