luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saint-Béat : nouvel éboulement sur la RD44, aucune information !

Comme "Luchon Mag" l'indiquait dans un précédent article, dimanche, en fin d'après-midi, un nouvel éboulement s'est produit sur la RD44 à l'entrée de Saint-Béat. Le manque d'information concernant ce nouvel incident est à l'origine du "coup de gueule" d'un de nos lecteurs que nous publions ci-après.



Jeudi 7 Février 2019


Mais qui pilote l’avion ?

(Photo © Jean-Pierre Ladère)
(Photo © Jean-Pierre Ladère)
"De nouveau impactés par une chute de rochers sur la RD44, les habitants de la haute vallée de la Garonne et du secteur de La Pique peuvent constater le manque d’information sur ce nouvel incident.

Aucune commune concernée n’a édité un avis sur leur site web. Pas plus que sur le site de la Communauté de Communes Pyrénées Haut-Garonnaises.

Encore moins sur le site de la Préfecture de la Haute-Garonne ! Et le site Inforoute 31 n’en fait toujours pas cas.

Une fois de plus, ce sont "Vivre en Vallée de Saint-Béa"t (VVSB) et le site d’info "Luchon Mag" qui nous informent.
 
Nombreuses et nombreux sont les personnes à subir ce désagrément. Il serait intéressant de pouvoir quantifier le nombre de personnes impactées.

Il est important de venir témoigner la gêne que cet éboulement vous occasionne au quotidien.

Employés, artisans, ambulanciers, médecins, infirmiers, soignants, services publics, riverains, vacanciers, secours, etc...
 
Si la situation doit perdurer, tout cela aura un coût dans votre budget trajet.
 
Si par malheur, vous devez appeler les secours, il est important que vous notiez l’heure d’appel, et l’heure d’arrivée.

Chaque minute compte. Et cela pourra par la suite vous permettre de contester la réactivité  de nos administrations à régler définitivement ce point noir. 
 
Durant la fermeture, les élus devraient demander la permanence d'un poste avancé de secours côté vallée Garonne. Un VSAB et un véhicule de lutte contre l'incendie.

Je me répète, vos témoignages sont importants, afin de pouvoir faire avancer les choses.

 


Mise à jour

Jeudi soir, la préfecture a publié un communiqué de presse concernant la fermeture de la RD44 à Saint-Béat-Lez.

Cliquez ici pour en prendre connaissance.


1.Posté par Dédé 44 le 07/02/2019 19:44
Les éboulements sur ce secteur datent depuis des décennies. Voir page 25 du PPR de 2008.
On ne peut que constater que la technique d'injections, de pose de filets et de purges à ses limites.
En moins de 2 ans le côté rive droite et rive gauche ont subits des dégâts, malgré ces protections.
Il faut donc trouver d'autres solutions.
Je n'en vois que 2
_Condamner le passage de ce secteur. Faire un ouvrage d'art sur la Garonne pour relier le quartier de Rapp/Géry au rond point Nord. En laissant toutefois la possibilité de passage exceptionnel aux gabarits ne pouvant emprunter le tunnel.
Ou,
_Réalisation d'un ouvrage type paravalanche en béton, sur la longueur du secteur concerné. D'une hauteur respectable, pour tous gabarits. avec une couverture à forte inclinaison, pour éviter les rebonds vers les habitations situées rive droite.

On peut toujours rêver! Peut-être en 2025, après l'hypothétique achèvement de la déviation Saint-Béat-Arlos!

Dans l'immédiat. Je n'aimerai pas être à la place de celui ou celle qui ordonnera la réouverture de la D44 après une Nième investigation et une journée de jardinage d'une équipe de cordistes!
Vouloir une cocarde sur le pare-brise, c'est facile. Ensuite, assumer, c'est autre chose...
A votre bonne conscience
En attendant. Si moi, ou un membre de ma famille nous devons prendre un cailloux sur la figure. Nous saurons où aller chercher les responsables.
A bon entendeur (se)

2.Posté par la vigie le 07/02/2019 20:32
il n'y a pas d'autre solution que de condamner le passage mais je crains qu'un éboulement se produise sur les habitations et l'office du tourisme ! cela s'est déjà produit à côté de la boucherie et a rendu ce lieu inhabitable . Je ne pense pas que les filets puissent arrêter des blocs de plusieurs tonnes . Pour ma part, je préfère emprunter un autre itinéraire et ne m'aventure plus dans cette zone dangereuse !

3.Posté par G.M. le 07/02/2019 21:14
Cette route est indispensable pour l'économie et la vie locale.
Surprise de voir le peu de réaction des usagers de cette route, des commerçants ???
Résignation?
Peut-être au bout de 3 mois de fermeture, on commencera à s'inquiéter?

4.Posté par Tartarin 65 le 07/02/2019 21:35
Les chasseurs de Saint-béat doivent être contents!
Si je ne me trompe. Le bâtiment à gauche c'est la maison des chasseurs. Non?
11 bornes de plus, après la partie de chasse côté Sud!

Nouveau commentaire :

Coup de coeur | Tribune libre | Coup de gueule | Opinion | Billet d'humeur