luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rapport Chambre régionale des comptes : les curistes, les grands oubliés de l'animation touristique à Luchon



Jeudi 5 Juillet 2018


(Photo © Paul Tian)
(Photo © Paul Tian)
Dans le rapport d'observations définitives de la Chambre régionale des comptes Occitanie (CRCO) sur le contrôle des comptes et de la gestion de la ville de Luchon (lire ici), on notera l'analyse sévère sur les animations touristiques en direction des curistes .
Verbatim :
 
  • "Si les animations à destination des curistes demeurent marginales, il n'existe pas de stratégie globale en lien avec l'office de tourisme afin de promouvoir les centres d'interêts et les animations proposées dans le bassin luchonnais. Les animations et loisirs proposés ressortent comme un des points les plus négatifs dans les enquêtes de satisfaction réalisées auprès des curistes, puisque 26% des curistes s'estiment peu ou pas satisfaits du niveau des prestations d'animation, loisirs et commerces disponibles à Bagnères-de-Luchon".
 
  • "L'essentiel des efforts d'animation de la commune porte sur trois évènements ponctuels dont ne bénéficient pas ou peu les curistes : la fête des fleurs (quatre jours en août), le Tour de France (deux jours une fois tous les deux ans) et le festival du film télévisuel ( en février donc hors saison thermale)."
 
  • "La politique touristique de la commune repose essentiellement sur une stratégie événementielle, déconnectée de la stratégie de développement du thermalisme. Cette déconnection est assumée" par la municipalité qui "faisant le constat du déclin de l'activité thermale sur la commune, souhaite mettre en oeuvre des relais de croissance touristiques autour du film et du cyclisme".
 
  • "Certaines animations sont proposées aux curistes sur leur temps libre en ville ou sur le site des thermes, au sein notamment de la maison du curiste..."
 
Face à ce constat négatif des animations en direction des curistes, la ville de Luchon indique à la CRCO que "la Fête des Fleurs, le Tour de France et le Festival du film contribuent largement au rayonnement de Luchon et donc à la notoriété de ses spécificités thermales..."
Une réponse somme toute optimiste de la municipalité qui semble oublier que le thermalisme est dans de très nombreuses villes un facteur économique non négligeable pour le développement du territoire.

Nouveau commentaire :

Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Agenda | Culture | Sport | Faits-divers | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique