luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

"Pizzeria Pyrène" : le nouveau RDV de la gourmandise à emporter

Christian Labère propose désormais l'alliance de la pizza et de la gastronomie, à l'entrée de la cité thermale, au 2 rue Fleming, tout près de "La Lionne"...



Jeudi 18 Octobre 2018
Nadyne Vern-Frouillou


(Photo © NVF)
(Photo © NVF)
Lundi dernier, à 17h, c'est un Christian Labère radieux qui m'accueille dans sa toute nouvelle pizzéria "La Pyrène" qui a ouvert ses portes le matin même, 2 rue Fleming, à l'entrée de Luchon.
 

J’ai dû refaire de la pâte !  J'ai été dévalisé dès midi ! Et pour ce soir j'ai déjà un paquet de commandes.


Le moins qu'on puisse dire est que le pizzaïolo luchonnais, déjà champion de pizzas avec sa célèbre pizza peteram, est le champion du rebondissement.

Certes le projet de s'installer dans la cité thermale le titillait depuis plus d'un an mais impossible de trouver le bon local. Et c'est au moment où il s'y attendait le moins que l'ami Christian Lafont lui a proposé son ancien espace de "Luchon Cycling".

L'endroit semble parfait : à l'entrée de la ville, à l'arrivée des voyageurs qui ont hâte de mettre les pieds sous la table embaumée par une pizza toute chaude, sur le trajet des touristes, randonneurs, skieurs et cerise sur le gâteau, non pardon ! sur la pizza, un parking, ce qui est indispensable aujourd'hui.     

D'une très ancienne famille luchonnaise, il est inutile de présenter Christian Labère.

Toutefois, sa démarche étonnante mérite qu’on revienne sur son cursus dont la dernière étape a consisté non pas à traverser la rue, mais la ville toute entière pour quitter Saint-Mamet et venir se poser dans son nouvel espace gourmand où, en quinze jours il a tout transformé pour créer une pizzéria qu'il illumine de son sourire et de son talent.
 
Après un parcours dans la gendarmerie, section secours en montagne puis conférencier dans le cadre de la protection de l'enfance, Christian Labère se lassa assez rapidement de quelques années de retraite et c'est à brûle pourpoint qu'un jour il proposa à son épouse, ancienne comptable puis ayant occupé de nombreux postes dans une grande enseigne locale de trouver une occupation.

Et quelle occupation ! Mettre au profit de clients ses talents de cuisinier jusque-là réservé à ses amis.

L'aventure pizza s'est enchaînée (presque) naturellement, Christian étant toujours avide de se lancer des défis. Cependant, il ne voulait pas faire n'importe quoi et surtout faire ce qui existait déjà. Il songea donc qu'il fallait associer le mot gastronomie à un "plat" qui est parfois assimilé (avec mépris) au fast-food.
 
Les "Pizzas gastronomiques" de La Pyrène

Ce nom s'étaye sur deux choses. Il qualifie des pizzas dont les garnitures sont essentiellement des produits frais, la plupart du temps des produits locaux. Il traduit aussi la façon de confectionner la pâte et de faire cuire les pizzas en ne "massacrant" pas les différents ingrédients qui ne demandent pas tous le même temps et la même puissance de cuisson.

On est trop (mal) habitué aux pizzaïoli qui écrasent la pâte (trop fine) au rouleau ou à la machine puis qui éparpillent tous les ingrédients à la fois avant d'enfourner.
 
Non ! Une bonne pizza se prépare avec 90 % d'amour dans le geste et le procédé !

Même la forme de la pelle a une grande importance. Pour cela Christian Labère est allé à bonne école. Il a passé une semaine avec un champion de France, vice-champion du monde qui est conseiller national pour la fabrication du matériel et des équipements de pizzerias.

Christian est revenu subjugué :

"Je faisais des pizzas basiques sans avoir l'idée qu'il pouvait y avoir des techniques pour valoriser les saveurs. Pendant le stage qui a duré une semaine, j'ai tant appris que maintenant je suis devenu exigeant dans mes commandes. J'ai découvert ce qu'était une pizza artisanale, tournée à la main pour laisser toute son élasticité et son gaz à la pâte."

Même si Christian joue dans la diversité, l'insolite, tout en s'adaptant à la gastronomie locale, il respecte la tradition italienne en proposant les "classiques" en base tomate ou crème fraîche.

Gastronomie et diététique ne sont pas incompatibles : une pizza aux légumes avec peu ou pas de fromage (à la demande) doit satisfaire les gourmets soucieux de respecter leur philosophie gourmande.

Précisons aussi que la quantité de sel est réduite de 20 % dans les diverses préparations.

Les pizzas sucrées-salées, qu'elles soient Baroussaise, descendue du Vénasque ou plus exotique avec un très agréable mariage ananas-magret ou poulet mariné, sont préparées sur une base de crème fraîche.

Quant aux pizzas poissonnières, elles ont le goût des embruns de l'Océan ou de la Méditerranée provençale et voisinent avec les montagnardes, landaises, gasconnes dont les saveurs ont l'accent gourmand de l'Occitanie.

Et pour les indécis qui hésitent entre deux pizzas, Christian préparera la version Duo (en 33cm).
 
Lors de son stage, le "talent" de Christian Labère a retenu toute l'attention du Maître qui lui a proposé de concocter une pizza personnalisée pour concourir à une prochaine sélection à Toulouse avant de concourir à Paris.

Et c'est ainsi que coiffé de son béret Commingeois, Christian Labère a fait déguster une pizza peteram dont le seul nom a fortement intrigué les jurés. Peu lui importait en fait de monter sur la plus haute marche du podium, l'essentiel, et ce fut amplement réussi, était de faire connaître de façon gourmande et insolite le pays qu'il aime bien au-delà de la Pique et du Vénasque.

Preuve de son attachement viscéral à ses racines gasconnes, Christian Labère a choisi d’appeler sa société "Nousto" (Nôtre). C'est ce nom que vous inscrirez sur vos chèques, s'il vous arrive d'utiliser ce moyen de paiement en voie de disparition !
 
Au fait, pourquoi "Pizzeria Pyrène" ?

Christian et Nathalie se sont inspirés de la triste et belle légende de cette jolie jeune-fille blonde dont Hercule tomba amoureux. Mais le destin sépara Hercule et Pyrène qui, de chagrin, disparut avec un précieux trésor en son sein, un enfant d'Hercule. Quand, ayant achevé ses sept travaux, Hercule revint et apprit la triste nouvelle, fou de rage, il partit à sa recherche parmi cimes et torrents, bois et forêt. Quand il retrouva la dépouille de Pyrène, un chagrin immense décupla ses forces, et afin de construire un tombeau à Pyrène à la hauteur de son amour, il souleva rocs et rochers et ainsi apparut une montagne devant laquelle Hercule prononça ces mots d'adieu "Afin que ton nom, ma chère Pyrène, soit conservé à jamais par les hommes qui peupleront cette terre, ces montagnes dans lesquelles tu vas dormir pour l'éternité, s'appelleront Pyrénées. "
 
PRATIQUE :
Jours et horaires d'ouverture :
Ouvert 7 jours sur 7, de  11h à 15h et de 17h30 à 22h .
Tel :   06 12 73 58 74
 

Du côté pratique :


(Photo © NVF)
(Photo © NVF)


1.Posté par overband le 19/10/2018 06:00
Pizzas ,excellente, accueil formidable .

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Faits-divers | Sport | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique