luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Luchon : quand les jeunes de la MJC viennent au secours du Desman

Depuis quelques années, une véritable dynamique s’est mise en place autour de la préservation de ce petit mammifère protégé à l’échelle nationale et internationale.



Mercredi 8 Août 2018
Daniel Estrade


Les jeunes ont mouillé la chemise…et les baskets (Photo © Gérard Monge)
Les jeunes ont mouillé la chemise…et les baskets (Photo © Gérard Monge)
Le jeudi 2 août 2018, douze jeunes de la MJC de Luchon, filles et garçons, accompagnés de leurs animateurs, de deux salariés du CEN Midi-Pyrénées et de bénévoles de la société de pêche de Luchon, ont effectué une opération de nettoyage des berges de la rivière la Pique.

La Pique est importante pour la préservation du Desman car elle présente des faciès d’écoulement très favorables jusqu’à Luchon, et plus bas, avec des pentes moyennes et de nombreux abris en berge.

Cette action visait à répondre à l’un des objectifs du programme Life+ Desman : la neutralisation d’aménagements ou de déchets, qualifiés de "points noirs", pour le Desman.
Les spécialistes sont unanimes : élément original de notre patrimoine naturel, le Desman a pourtant un avenir sombre du fait de la dégradation de son habitat.

Sous le soleil de ce mois d’août, les jeunes, très motivés, ont pu profiter de la fraîcheur de l’eau et des berges pour mener à bien leur mission de nettoyage sur les secteurs du pont de Salles et de Cier-de-Luchon.

Des morceaux de grillage et de tôles, des bouts de tuyaux, plusieurs mètres de fils divers, de nombreux restes plastiques ou tissus ainsi que d’autres débris plus surprenants (pneus, caddies, vêtements et pare-chocs !) ont été retirés des bords de la Pique et ont rempli 3 fourgons.

Un goûter et une petite séance photo/vidéo de présentation du Desman ont clôturé cette belle journée qui sera probablement à reproduire et à amplifier dans le cadre plus large d’une opération écocitoyenne de type "Enlèvement de la décharge de verre du lac d’Oô" qui fut menée par les acteurs locaux en septembre 2017. Un projet est à l’étude.

Enfin, rappelons que les aménagements réalisés à Luchon, à l’automne 2017 en amont et à l’aval du pont dit de "la Réserve de la Pique" sous forme de gros blocs et de micro-seuils ont pour but  de maximiser le potentiel d’accueil du milieu dans lequel évolue le Desman.

La société de pêche de Luchon a accompagné le projet et a participé activement à la pose de ces caches.

Points positifs :  si la présence du Desman est attestée de visu par les témoignages des pêcheurs sur l’ensemble des cours d’eau Luchonnais, les observations scientifiques les plus récentes, confirment  la présence de l’animal, par ses fécès, à Saint-Paul-d’Oueil en août 2017 et, tout récemment, sur le secteur de Jouèou, Haute-Pique, à l’amont immédiat du grand barrage de sédimentation.

Des raisons d’espérer !

Daniel Estrade
Secrétaire de la Société de pêche de Luchon
 


Cordages (Photo © Gérard Monge)
Cordages (Photo © Gérard Monge)


1.Posté par Isa le 08/08/2018 11:07
Bravo les jeunes ! De telles actions valent mieux que tous les discours qu'on peut leur faire. Bravo aux organisateurs !

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Sport | Faits-divers | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique