luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Luchon : l'avenir des Thermes dans le débat public

A quelques jours de la fin d'année, l'établissement Thermal se trouve au coeur de la vie politique luchonnaise. Véritable coeur économique de la cité, les Thermes vont bien mal, côté fréquentation. La question est donc posée pour leur avenir. Deux réunions sont organisées cette semaine pour en discuter. L'une à l'initiative du PCF Pays de Luchon, l'autre de la municipalité.



Lundi 17 Décembre 2018


(Photo archives © Paul Tian)
(Photo archives © Paul Tian)
Pour l'établissement thermal de Luchon, les années se suivent et se ressemblent, hélas, du côté de la fréquentation. La dernière saison qui s'est achevée en novembre ne fait pas exception avec une baisse d'environ 3% du nombre de curistes (lire ici ).

Les luchonnais savent désormais que la possible privatisation des Thermes n'est plus un sujet tabou, côté municipalité. Ainsi un "appel à manifestation d'intérêt (AMI)" a été voté en conseil municipal, fin octobre (ici).

Une éventuelle privatisation qui va faire débat cette semaine, avec l'organisation de deux rendez-vous.

Réunion publique du PCF Pays de Luchon

Mardi 18 décembre, à 18h, à la salle de réunion de la mairie, le PCF Pays de Luchon organise une réunion publique sur deux sujets d'actualité :
  • Les Thermes de Luchon : "Il faut les relancer. Certains veulent les privatiser. Qu'en pensez-vous ? Que proposez-vous ?
  • Etat d'urgence sociale et démocratique. Gilets Jaunes. Mobilisations sociales. Annonces de Macron : Justice sociale, vivre dignement de son travail, services publics, démocratie. Une majorité refuse l'austérité imposée par le gouvernement et l'Union européenne. Pour nous le système est à bout de souffle. Il faut le remplacer ? Qu'en pensez-vous ? Que proposez-vous ?
Un verre de l'amitié sera partagé à 20h entre tous les participants.

 
 
Réunion publique sur l'avenir des Thermes organisée par la municipalité de Luchon

Jeudi 20 décembre, à 19h30, au Pavillon Normand.

Dans un communiqué de presse, le maire de Luchon, Louis Ferré, indique qu'avec son "équipe municipale, nous avons fait le choix qui s'imposer à nous : ouvrir la voie à la reprise des thermes par un investisseur privé. Pour comprendre les enjeux de cette nouvelle perspective et que cette décision soit portée par tous, nous aborderons cette question lors d'une réunion publique."

Le premier magistrat "souhaite apporter, en toute transparence, des éléments de compréhension sur la procédure et les raisons de ce choix aux administrés."


1.Posté par Pirate. le 17/12/2018 13:55
Pourquoi ne pas invité les gilets jaunes du Comminges pour un débat de conservation avant de vouloir mettre un privé dans les murs ?

2.Posté par Lauwers Marianne le 17/12/2018 19:06
Tout le monde est invité, non ? Pour discuter de ce sujet ? Démocratie, oui...non...oui...non...?....

3.Posté par OUSTALET Robert le 17/12/2018 20:20
PRIVATISER les THERMES ?
Dans quel but ? Pour "relancer" l'activité thermale et de notre station? ... ou plus simplement , parce que l'on se trouvait d'en l'incapacité de se sortir de l'ornière financière dans laquelle se trouve notre station ??
Des débats et discussions ne peuvent qu'être utiles , au moins pour un complément de connaissance , des échanges divers et , peut-être des "infos particulières" ....Mais la discussion ne sera profitable que si elle apporte du concret et des éléments conséquents à faire valoir ... et si le sujet de la discussion ne comporte pas trop de "flou" ... or pour l'heure on est sur de simple supputations ..
De très bons "échanges" avaient eu lieu pendant 2 ans , sous la municipalité PEYRAFITTE à la demande de Mr.;RIGAILL Directeur des Thermes, avec la participation active de l'ENSEMBLE des parties prenantes du luchonnais ;a l'époque il y avait déjà un début de crise ( ordonnances instituant la cure SUR les congés d'où baisse de fréquentation ) , mais certaines personnes influentes et "bien intentionnées" ont poussé fortement pour que ces "commissions de concertation" ne puissent se poursuivre..... alors que cela aurait peut-être permis de "relancer" , par un acte collectif , l'activité de notre pays ... et d'éviter d'avoir à se poser les mêmes questions plusieurs années après .
Une seule chose est à considérer : c'est le MEDICAL ( ce qui engendre la présence des curistes pendant 3 semaines ... ) qui doit être PRIORITAIRE sur le Bien-Etre et le Ludique ( toutefois indispensables ) dans le cas où la Municipalité ADOPTERAIT cette option de PRIVATISATION ;;;; sans oublier tous les changements que cela impliquerait tant sur le plan financier que statutaire ;
Ne pas oublier également que " la philantropie est un vieux mythe incompatible avec une économie de profit" ... et qui dit privatisation dit aussi profits ....donc quitter le giron du service public n'est pas à rejeter , mais ... PRUDENCE ...
Avec les problématiques actuelles quelles pourraient être les solutions internes ?
AU BON CHOIX .... MAIS POUR QUI ? AVEC QUI ?

4.Posté par la vigie le 17/12/2018 20:40
c'est une fois que le bateau coule que l'on s'inquiète ! Si l'établissement thermal avait été entretenu, rénové et si la ville ne s'était pas endormie, la situation serait certainement différente !

5.Posté par Ferré Marie Chantal le 18/12/2018 06:26
La Vigie est dans le vrai, mais il faut savoir qu'Il y a des années, certains ont bien tenté de tirer la sonnette d'alarme sans pour cela être entendus. Nous aurions pu alors envisager une autre solution que la privatisation. Aujourd'hui le moment est venu de sortir enfin du déni. La situation catastrophique des finances municipales, la perte de clientèle ne permettent plus de garder les thermes dans le giron de la mairie dans l'incapacité de faire les investissements qui s'imposent.
La privatisation a toujours été un sujet très tabou, comme s'il ne pouvait y avoir un autre statut que celui de régie municipale. Lorsqu'il m'est arrivé dans le passé d'effleurer le sujet, j'ai été renvoyée dans les cordes avec la sensation d'être perçue comme une traîtresse à l'intouchable et immuable statut . J'avais cependant le sentiment que la question se poserait un jour ou l'autre.

Aujourd'hui nous voilà devant la question fatidique : redonner vie ou laisser mourir l’activité thermale? Comme toujours, cette question sera traitée dans l'urgence, encore faudra-t-il trouver le ou les bons partenaires. Je ne pense pas que cela soit le plus facile si l'on tient compte des investissements vitaux et urgents a effectuer immédiatement pour envisager une quelconque reprise de l'activité dans les meilleures conditions.
Reste à savoir si le nombre de candidatures nous laisseront le choix de la meilleure solution, il faudra y veiller d'autant plus que le maire de Luchon ne semble pas avoir le bon flair pour trouver des partenaires, l'exemple du projet de casino avec des personnages plus que douteux soulève de bien légitimes inquiétudes!!!!

6.Posté par Carbu le 18/12/2018 22:29
Il est impératif et urgent de privatiser l ensemble thermal....

Nouveau commentaire :

Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Agenda | Culture | Sport | Faits-divers | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique