luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligne SNCF Montréjeau-Luchon : nouvelle pétition de la Coordination CDRIC à Emmanuel Macron

La Coordination pour la défense du rail et de l'inter-modalité en Comminges/Barousse (CDRIC) a mis en ligne une nouvelle pétition à l'adresse du chef de l'Etat pour "le retour du train à Luchon". Pendant le Festival TV, les membres de la CDRIC informeront le public à 17h, devant La Poste. Nous avons indiqué ci-après le lien pour signer la pétition.



Mardi 5 Février 2019
CDRIC


Lors de l'édition 2015 du Festival TV, Pascal Legitimus avait apporté son soutien à la coordination rail (Photo archives © Paul Tian)
Lors de l'édition 2015 du Festival TV, Pascal Legitimus avait apporté son soutien à la coordination rail (Photo archives © Paul Tian)
Pour le retour du train à Luchon, comme vous le savez, la partie n'est pas encore gagnée. C'est pourquoi CDRIC vient de lancer une pétition au président de la République Emmanuel Macron :
 
Ligne SNCF Montréjeau-Luchon : en 2019, financez les travaux et le train à hydrogène - Rétablissez le train de nuit Paris-Luchon
 
Pour la signer sur internet, cliquez ici. N'hésitez pas à partager la pétition avec vos proches, amis et contacts.
 
Pour celles et ceux qui sont disponibles et volontaires pour donner un coup de main, la coordo CDRIC sera présente au Festival de Luchon du mercredi 6 au samedi 9 pour informer le public et faire signer la pétition. Rendez-vous chaque jour à 17h devant la Poste. (Contact : Jean-François au 06.29.99.18.86.).
 

Texte de la pétition au chef de l'Etat

"Monsieur le Président de la République,
 
"Nous voulons attirer votre attention sur la situation de la ligne SNCF MONTREJEAU-LUCHON (en Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées) et sollicitons votre intervention pour lever les blocages qui retardent les études et travaux nécessaires à sa réouverture.
 
"Fin 2014, arguant du manque d'entretien de la voie, la SNCF a suspendu la circulation des trains.
Ce fut un coup dur et un véritable gâchis humain, social, économique et environnemental qui a frappé le Haut-Comminges et la Barousse.

"Citoyens, élus et cheminots se sont aussitôt mobilisés contre cette menace de fermeture.
 
"En Janvier 2017, l'Etat et la Région Occitanie, ainsi que la SNCF ont décidé de rénover la voie (travaux estimés par le bureau d'études à 36 M€) et de la ré-ouvrir fin 2020, ce qui était un premier pas mais en faisant le choix d'une traction diesel pour cette ligne électrifiée depuis 1923.
Nous demandions alors que cette option « anti écologique » soit écartée.
 
"Depuis, la SNCF a pris du retard pour achever l'étude préliminaire et fin 2018 elle annonce une hausse 'étonnante' du prix de l'opération (fourchette de 53 à 73 M€ contre 36 M€ initialement) et une ré-ouverture repoussée à 2023.

De plus, la SNCF et l'Etat n'ont toujours pas répondu à la demande de rétablir le train de nuit de PARIS à Luchon et persisté dans l'option 'diesel'.
 
Ce n'est pas admissible.
 
Mais fin 2018, deux points positifs sont à noter :
 
  • d'une part, la Région a reçu le résultat d'une contre-étude sur le coût des travaux, contre-étude qui en réduirait le montant à une fourchette de 40 à 48 M€ et fixerait la fin des travaux à 2021.
  • d'autre part, la Région a décidé de faire de la ligne Montrejeau-Luchon une ligne test pour le train à hydrogène dès 2021 et sollicite dans ce but le soutien de l'Etat.
 
Une issue positive est donc possible. Elle dépend de votre détermination.

C'est pourquoi nous faisons appel à vous pour que votre gouvernement et la SNCF affectent les crédits supplémentaires nécessaires à la rénovation de la voie ferrée et à l'expérimentation du train à hydrogène.

Cela sera conforme à vos propos ou engagements en matière de transition écologique, d'aménagement du territoire et de soutien aux petites lignes ferroviaires.
 
Dans l'attente d'une réponse rapide, nous vous prions d'agréer, monsieur le Président, l'expression de nos salutations citoyennes."
 
 


1.Posté par Nadyne le 05/02/2019 23:02
Comment faire pour partager ?

2.Posté par PCV le 05/02/2019 23:45
VOUS AVEZ RAISON !!!!de défendre la future Piste Cyclable de la Vallée ..
73M d'euros pour quelques passionnés, mais néanmoins nostalgiques de la SNCF,espérons que vous retiendrez l'attention du Pdt,pour la réalisation de la pcv et peut être même avec une offre supplémentaire,un bon de réduction d'achat pour vélos électriques de 50%pour les 1000 premiers utilisateurs de la piste Luchon Marignac.
La grosse somme économisée pourrait être mis à disposition du tourisme local pour de sérieux investissements sur l'ensemble de nos vallées..et en plus il y aurait création d'emplois voire de commerces et d'accueils..

3.Posté par Benaud le 06/02/2019 07:29
Je soutiens le retour du train entre Luchon et Montrejeau.

4.Posté par Atome le 06/02/2019 11:50
D'ici que cela soit réalisé. Les locos hydrogènes seront dépassées. Propulsion nucléaire.

5.Posté par CANCEL le 06/02/2019 17:49
Bonjour,
La pétition je la signerai, mais je suis convaincu que le Président se moque quelque peu de notre ligne de chemin de fer.
35 kilomètres d'une voie ferrée à refaire, soit disant, plus l'usine pour l'hydrogène d'une petite ligne que l'on devra électrifier pour le train de nuit, s'il existe encore le Luchon-Toulouse-Paris et puis des lignes supprimées en Occitanie il y en a un paquet et des lignes avec des motrices au diesel il y en a aussi un paquet.
Si l'on veut que la ligne perdure il faut absolument mettre la pression sur les élus en exigeant la remise en place d'un train, même diesel, sur la ligne Luchon Montréjeau, avec des arrêts facultatifs aux anciennes haltes.
Créer une asso pour un fonctionnement démocratique de cette petite ligne et non attendre les ordres des Camarades de la Région.
Cordialement, Cancel.

6.Posté par madame Labro le 07/02/2019 14:56
j'ai eu besoin de me rendre à st gaudens, j'ai préférer y aller par le bus,que de sortir la voiture, premier bus a Bagnères de Luchon ,,correspondance a montréjeau normalement un train qui n'à pas eu lieu, finalement est bus est arriver pour Toulouse, en définitive plus d'une heure pour faire 35 km. Merci les transports en commun!!!

7.Posté par ANDREA le 12/02/2019 19:03
pour le retour du train de nuits ainsi que le fret et de nouvelles réouvertures ferroviaires dans les pyrénées

Nouveau commentaire :

Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Agenda | Culture | Sport | Faits-divers | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique