luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligne SNCF Montréjeau-Luchon : "Monsieur le Président Macron, je vous écris une lettre... "

La Coordination pour la défense du rail et de l'inter-modalité en Comminges/Barousse (CDRIC) invite tous les défenseurs de la ligne SNCF Montréjeau-Luchon a écrire personnellement au Président de la République Emmanuel Macron.



Mardi 2 Octobre 2018
CDRIC


Mon train, j'y tiens !

(Photo © Paul Tian)
(Photo © Paul Tian)
Face aux nouveaux blocages mis sur la rénovation de notre ligne SNCF, nous proposons aux commingeois, baroussais et à tous les défenseurs de notre train de réagir par une lettre personnelle à Monsieur le Président de la République.
 
Comment ?

Faire une copie de la lettre ci-dessous, la modifier à sa convenance, la signer en précisant son adresse (pour pouvoir recevoir une réponse), la mettre sous enveloppe libellée à :

Monsieur Emmanuel Macron,
Président de la République,
Palais de l'Élysée,
55 rue du Faubourg-Saint-Honoré,
75008 Paris.

Inscrire en haut à droite de l'enveloppe  "dispensé de timbrage" et la poster.

Modèle de lettre

Monsieur le Président de la République,
 
Je veux attirer votre attention sur la situation de la ligne SNCF Montréjeau-Luchon, en Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées, et sollicite votre intervention pour lever les blocages qui retardent les études et travaux nécessaires à sa réouverture.
 
Fin 2014, arguant du manque d'entretien de la voie, la SNCF a suspendu la circulation des trains.
Ce fut une très mauvaise nouvelle pour le Haut-Comminges et la Barousse amputés d’un service ferroviaire important pour l’activité économique et qui nous offrait l’avantage d’être reliés à la métropole toulousaine mais aussi à Paris grâce au train de nuit Paris-Luchon.
 
En Janvier 2017, dans le cadre de la révision du CPER, l’Etat, la Région Occitanie et SNCF Réseau ont décidé de financer larénovation de la voie à hauteur de 36 M€, la Région assumant 75% de ce financement. La remise en exploitation de la ligne était programmée fin 2020.
 
Tous se sont réjouis de cette décision.
 
Mais je ne comprends pas le choix du démantèlement de la caténaire réalisée à la hâte fin 2017, privant nos vallées du bénéfice d’une électrification réalisée en 1923 !
L'option du diesel qui nous est imposée pour des raisons de contraintes budgétaires, est sur le plan conceptuel rétrograde, contraire à l’esprit d’innovation qui animait il y a un siècle ceux qui avaient compris l’opportunité d’une transition énergétique et écologique.

Le 16 septembre, l’Allemagne inaugurait en première mondiale, la mise en circulation commerciale du train à hydrogène construit par Alstom.

En même temps, sur le territoire national, nous persistons à nous doter de traction diesel pour notre réseau non électrifié alors qu’une solution innovante est depuis des années développée par nos voisins. Il semble que la France traîne à entrer dans le nouveau monde.
 
De plus, depuis plusieurs mois, SNCF Réseau prend du retard pour achever les études préliminaires et arrêter le calendrier des travaux de rénovation.

Plus grave, par voie de presse, on apprend le quasi doublement du prix de l'opération (66 M€) avec une remise en exploitation repoussée à 2023.

Et la SNCF ne répond pas à la demande de rétablir le train de nuit Paris-Luchon si important pour les activités thermales et touristiques du territoire.
 
Je fais appel à vous pour intervenir auprès de SNCF Réseau pour qu’elle respecte ses engagements et pour que votre gouvernement, en cohérence avec la loi sur la transition énergétique, opte pour et finance une ligne propre « sans diesel ».

Qu'il fasse de notre ligne une vitrine du train à hydrogène en France.
 
Je vous remercie de l’attention que vous porterez à mon courrier.
 
Dans l'attente d’une réponse, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de mes salutations respectueuses.
 
Signature :
 
Nom et prénom :
 
Adresse :


1.Posté par olivier D le 02/10/2018 20:45
Dates repoussées ( 2021, 2023, 2028...), études sur études ( Systra, Egis, SNCF...) , promesses sur promesses, paroles, motion....
Qui sont les responsables depuis des années , qui ont prouvé devant 600 personnes le 8 novembre 2014, photos à l'appui et commentaires, l'abandon de l'entretien de cette ligne.
"https://www.luchonmag.fr/Ligne-SNCF-Montrejeau-Luchon-plus-de-600-personnes-a-la-reunion-publique-et-alors-et-alors_a399.html"

Que de temps perdu !

Pour retrouver une ligne régénérée en mode électrique , il faut changer de braquer et attaquer en justice les responsables :

RFF devenu SNCF Réseaux , La Région et l'Etat : que de charge à leur encontre : détérioration de biens publics avec consentement mutuel , mise en danger d'autrui.

Les preuves :
- Le diaporama , les commentaires du directeur territorial de la SNCF , le préfet.
- Autres éléments pouvant être récupérer : les cahiers d'hygiène et sécurité mentionnant les anomalies , les dysfonctionnements de cette ligne depuis des années , les faits relevés par les agents de la SCNF travaillant dans les différents postes de cette voie !!
Malgré des relance du directeur territorial , la saisie de la C.A.D.A , ces documents essentiels pour justifier l'absence de réponse de la SNCF au sabotage organisé sont gardés "au coffre" par la SNCF Réseau

C'est ce rapport de force qu'il faut construire , demander justice pour réparer le préjudice économique , social et environnemental !
Adhérer à Cdric et défier collectivement l'entreprise publique SNCF, la Région et l'Etat.

2.Posté par CANCEL le 02/10/2018 21:02
Bonjour,
J'ai déjà écris cette lettre à Mr le Président de la République.
Je souhaite UN TRAIN, même diesel, qui fasse Luchon-Montréjeau et inverse, deux ou trois fois par jour, mais il faut arrêter ses cars, DIESEL, qui pollus nos villages.
Il est fort regrettable que les militants du CDRIC n'est pas eu le courage de demander aux citoyens du Comminges de reprendre la ligne à leur compte comme cela se fais lorsque la SNCF est déficiente.
Cordialement, Cancel.

3.Posté par la vigie le 03/10/2018 09:01
Je rêve ! Tant d'argent dépensé pour si peu de voyageurs . Luchon n'est pas coupé du monde que je sache ! Le service par car est bien organisé et je constate qu'il est très souvent vide ou presque ( 2 voyageurs et le chauffeur ) L'argent ne doit pas être gaspillé pour peu de chose ; il y a tant à faire par ailleurs (hôpitaux, maison de retraite, création de structure pour handicapés, autistes ….

4.Posté par Loco le 03/10/2018 13:09
On n'est pas prêt de voir la "Micheline" débroussailleuse, ouvrir la voie :-(

5.Posté par Pirate. le 04/10/2018 11:21
Pour moi,deux ours déposer par hélicoptère en pleine montagne parce-que des anti-ours bloquent les routes et réfléchie par une bonne centaine de personnes sur Paris ça en fait un pognon de dingue non?

6.Posté par Occitanie le 04/10/2018 11:33
Présentation TAD
Et pourquoi pas le transport à la demande comme p.ex. à Saumur ?

Presentation du TAD

Le transport à la demande est un service de transport en commun sur réservation proposé par le réseau Saumur Agglobus. Son principe est simple : sur appel téléphonique, un véhicule passe vous prendre au point d’arrêt le plus proche de chez vous pour vous conduire à votre destination.

On distingue deux types de TAD différents sur le territoire de la Communauté d’agglomération Saumur – Val de Loire : le TAD Zonal et le TAD Ligne en déclenchement.

les communes desservies

TAD ZONAL

Toutes les communes de la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire excepté les communes de la Zone rouge (voir carte ci-dessous).

Carte TAD Zonal

TAD LIGNE EN DECLENCHEMENT

Toutes les communes de la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire desservies par une ligne périurbaine (en fonction des horaires de passage des lignes, voir fiches horaires lignes périurbaines).

fonctionnement

TAD ZONAL

Le TAD Zonal permet aux usagers de se rendre au pôle de centralité* de leur zone, pour le travail, les courses ou les loisirs. Il leur permet également de rejoindre l’arrêt de ligne Agglobus ou Anjoubus le plus proche de leur domicile, pour prendre une correspondance vers les autres communes desservies par ces 2 réseaux. Pour certaines zones, les usagers pourront aussi être déposés à la Gare SNCF la plus proche de chez eux.

*A savoir : Doué-en-Anjou, Gennes-Val-de-Loire, Longué-Jumelles, Allonnes et Montreuil-Bellay


TAD LIGNE EN DECLENCHEMENT

Le TAD Ligne en déclenchement est réalisé sur les lignes périurbaines Saumur Agglobus (lignes 1 à 17), aux horaires prédéfinis et identifiés par la mention TAD sur fond de couleur jaune dans les fiches horaires.

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Faits-divers | Sport | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique