luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival TV de Luchon : dans une lettre ouverte Claude Coret se dit "écoeurée"

Au lendemain de l'élection de Christian Miégeville, l'ancienne présidente de l'Association du Festival TV Comminges-Pyrénées (AFTVCP) ne mâche pas ses mots, dans une lettre ouverte. Claude Coret se dit "écoeurée" après les attaques dont elle a fait l'objet depuis des mois par les administrateurs minoritaires qui aujourd'hui sont aux commandes du Festival. Elle n'épargne pas non plus la municipalité et le maire Louis Ferré.



Vendredi 21 Septembre 2018


Claude Coret (Photo Facebook Festival TV de Luchon)
Claude Coret (Photo Facebook Festival TV de Luchon)
Aux propos rassurants de Christian Miégeville, nouveau président du Festival TV de Luchon (lire ici ) et du communiqué de Louis Ferré, maire de Luchon, se réjouissant "de l'issue favorable du Conseil d'administration" de l'AFTVCP et de l'élection du successeur de Claude Coret, démissionnaire, d'aucun pouvait imaginer que les soubresauts qui ont émaillé, depuis plusieurs mois, le Festival, étaient révolus. 

Ce qui ne semble pas être le cas, à la lecture de la lettre ouverte de Claude Coret, ancienne présidente de l'AFTVCP, datée du 20 septembre, lendemain de l'élection de Christian Miégeville.

Une ancienne présidente qui, d'emblée, avoue avoir "un gros mal au coeur" et être surtout "écoeurée" après avoir été attaquée "depuis des mois"...

Claude Coret parle de "putsch manqué" par les six administrateurs minoritaires (lire ici), tout en ajoutant :

"Ceux-la même qui depuis des mois nous empêchent de faire, sont-ils compétents pour lancer le festival alors que pour assurer la survie de celui-ci, nous leur laissons la main dans l'intérêt du territoire ? Jusqu'à présent ils n'ont su que contester et détruire. Espérons qu'ils sauront enfin construire..."

Dans cette lettre,  Claude Coret a également des mots très durs pour la ville et son premier magistrat Louis Ferré.

Qu'on en juge :

"Pour la municipalité et son Maire, le Festival n'est qu'une vitrine de campagne. Ils se sont érigés en 'médiateur' et 'sauveur' du Festival alors qu'ils sont les véritables responsables du désastre par le soutien à ce groupe destructeur, par l'imposition de conditions inacceptables et par l'exigence d'une cohabitation impossible et malsaine entre les partisans du Festival tel qu'il est et ceux qui en prennent aujourd'hui la tête ! L'équipe historique du Festival ne peut cohabiter avec ce groupe, ces personnes qui ont des opinions sur tout sans avoir jamais fait..."
 
Il est facile de dire qu'on soutient le Festival. Bien sûr, nous sommes tous pour.
 
"Mais alors, poursuit Claude Coret, il eut été préférable de nous laisser faire, comme nous l'avons - bien - fait depuis des années. Le 20ème Festival a été un énorme succès. Au lieu de s'en réjouir des esprits chagrins en ont tiré jalousie. Et ont mené une campagne de dénigrement, tentant d eme faire passer pour une menteuse puis mettant en cause la régularité des comptes de l'association, pourtant validés par l'expert-comptable et le commissaire aux comptes..."

"La ville a cherché à nous transformer en prestataire obéissant à ses demandes plutôt qu'en bénévoles créatifs et compétents. Alors laissons des plus souples que nous faire ce qui n'est plus notre projet..."

Claude Coret conclut sa lettre ouverte en rappelant qu'elle laisse une "situation financière saine, avec 75.000 euros de trésorerie (non cachés comme de vilaines langues ont voulu le faire croire) pour assurer, comme chaque année, les dépenses de lancement d'un festival avant le versement des premières subventions de l'année..."
 
Mon coeur saigne toujours abondamment de tant de bêtises, de tant de calculs politiques qui me dépassent et me déroutent.

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par Megret le 02/10/2018 20:13
Si Mme Coret était moins disposée à l'égocentrisme elle se rendrait compte que sa lettre ouverte relève plus d'une crise d'ego que d'une mise au point et que ses déclarations d'amour et de dévotion à notre cité thermale sont contredites par ses démarches visant décrédibiliser tout effort de maintenir notre Festival.

21.Posté par Père Dupanlou le 27/09/2018 11:09
@fraisse
Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

20.Posté par fraisse le 27/09/2018 10:30
Tout ces commentaires sont bien intéressants mais ne peuvent être compris que par certains "vrais et anciens luchonnais" cela mériterait pour les néoluchonnais "10 ans quand même" des éclaircissements et des précisions sinon peut semer le doute sur certaines personnes
Merci

19.Posté par Marie Chantal FERRE le 26/09/2018 20:43
Merci Père Dupanlou d'avoir pris le temps de répondre à mon invitation. Comme toujours, vos analyses sont pertinentes et je constate que notre approche des problèmes, que nos idées et nos ambitions pour Luchon se rejoignent.
Avant tout je tiens à préciser que mon propos sur votre anonymat n'était en aucun cas un jugement. Le pseudo me dérange lorsqu'il n'est qu'un paravent aux insultes gratuites et stériles. Je me permettais de regretter simplement que vos mots et votre regard si justes sur les problèmes ne vous inspirent pas une autre forme d'engagement, plus concret. Luchon à grand besoin, je ne vous l'apprends pas, d'esprits ouverts, prompts à l'analyse qui permettraient de rassembler des forces nouvelles, loin de toutes contingences personnelles ou politiques. Les batailles endémiques ont fait leur temps, il faut éradiquer ces clivages qui sont autant de boulets aux pieds de notre Luchon.
Pour ma part, j'ai choisi de m'exprimer au grand jour depuis bien longtemps déjà, mais il est vrai que j'ai accroché délibérément dans mon dos une grande cible.Cela ne me dérange pas, même si j'ai conscience qu'à Luchon on ne peut tout dire, du moins vis à vis d'une certaine frange qui a fait du déni plus qu'une religion. Je vous avoue humblement que j'y trouve une certaine jubilation car je veux croire qu'être l'aiguillon pourrait aider à éveiller des consciences. Suis je utopiste?? Peut être, mais bien des avancées de notre monde sont nées d'esprits utopistes.
J'espère que nous pourrons échanger un jour face à face et qui sait peut être nous retrouverons nous sur le champ de futurs combats toujours pour l'intérêt supérieur de Luchon.
Merci encore et bonne soirée;

18.Posté par Père Dupanlou le 26/09/2018 09:40
@Marie Chantal Ferré
A titre personnel, j'utilise toujours un pseudo sur internet comme je me cache toujours dans l'isoloir pour voter : j' exprime ainsi un choix ou une idée profonde en empêchant toute tentative d'influence que ce soit par intimidation ou subornation.

Je sais que certaines idées ou opinions peuvent déranger.
Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire à Luchon. C'est un petit monde où et pour certains il est difficile de faire la part des choses.
Je connais bien mon territoire et une certaine mentalité.
Je ne crains pas pour "ma personne" mais je pense qu'il est préférable pour la tranquillité de mes proches de ne pas me mettre en avant . Je sais cela est discutable mais on peut aussi dire qu'il est parfois plus important dans un premier temps, de s’intéresser aux idées plutôt qu'aux personnes : à Luchon justement cela ferait le plus grand bien pour l’intérêt général.
On peut penser que la priorité est ce qui est dit et non pas qui le dit.

J'ai du respect pour ceux qui s'expriment sous leur vrai nom sans pour autant y prêter un intérêt primordial. Certains le font par transparence, d'autres par intérêt.

Je n'ai pour l'instant aucune ambition politique. Comme beaucoup , j'aime mon territoire . Je souffre de le voir mourir. Il y a à Luchon des personnes qui ont une drôle de façon d'aimer leur ville.

17.Posté par C...... le 25/09/2018 10:41
@tunnelier:
ceux qui soutiennent la micheline à gasoil socialo-communiste de Carole sont exactement de votre côté: dans le passé !

16.Posté par Tunnelier 31 le 24/09/2018 20:43
@c.....
A côté de la plaque?
Restez dans votre bulle. Vous êtes la risée de toutes les autres vallées Pyrénéennes!
Je ne suis plus tout jeune. Mais j'assisterai certainement à l'agonie de votre vallée.
Car cela ira très, très vite!
Je vous cite....C'était bon en 80 , fantasme qui a vécu depuis 150 ans... ???
Ou encore ... Aujourd'hui les vallées du luchonnais sont les dernières à être préservées du béton et du gasoil...
Et vous êtes certainement de celles et ceux qui soutiennent la "Micheline" socialo-communiste à mazout, de la fée Carole
C'est vous qui êtes dans l'incohérence!
Allez ! Une bonne tisane et, faites de beaux rêves!
Luchonnais, on a pitié pour vous...

15.Posté par C...... le 24/09/2018 20:18
@tunnelier
vous êtes totalement à coté de la plaque, votre raisonnement valait dans les années 80. Vous ne le soutenez par aucun raisonnement. Il s'agit d'un fantasme qui a vécu depuis 150 ans déjà....
Aujourd'hui les vallées du luchonnais sont les dernières à être préservées du béton et du gasoil . Il faut vendre cher cette rareté et cet environnement préservé et non pas y faire du bétonnage à l 'espagnole et pour le seul plaisir et besoin des espagnols d'ailleurs.
Sauvons et préservons le luchonnais et mettons-le en valeur: Luchon ca se mérite ! enfin, pas vraiment maintenant mais bientôt quand Luchon sera remis en état !.
Ce qui est rare est cher et recherché. C'est cela qu'il faut avoir l'audace et la vison de développer pour nous. et non pas un tunnel qui ressemblerait plus à un siphon qu'à autre chose.

Pére Dupanlou a tout à fait,raison. Ils sont nombreux d'ailleurs les Luchonnais (pour beaucoup de raisons différentes) à trouver cette idée de tunnel invraisemblable, inacceptable et surtout anachronique.

14.Posté par Tunnelier 31 le 24/09/2018 19:39
@Père Dupaniou......Je rêve qu'on abandonne définitivement cette stupide idée de tunnel qui défigurerait la vallée. ( Une folie pure).....

Là, ce n'est pas être taré. Mais ne pas être visionaire!
Cela défigurerai quoi? Un petit trou de quelques mètres carré et une route déjà existante. Soyez sérieux!
Tous les pylones tire-culs ou autre cela ne défigure pas la montagne?
Demandez à Saint-Lary ou à Aragnouet, si ils se plaignent d'avoir le tunnel de Bielsa.
Vous voulez une ouverture, et vous refusez cette opotunité! Continuez donc à rêver
Dommage pour le Louron que Bénasque soit à 15 km. Sinon le tube serait déjà fait depuis longtemps!
Désolé, mais avec vos arguments. A Luchon, vous êtes CUITS et bien CUITS !

13.Posté par Marie Chantal FERRE le 24/09/2018 15:21
Comme à l'habitude cher père Dupanlou, votre plaidoyer est d'une implacable exactitude, d 'une grande lucidité et d'une rigueur dont on aurait du faire preuve depuis des décennies. Lorsque j'ai parlé de Luchon qui fut une tête de proue pour les vallées, il est vrai que Loudenvielle sort du lot car cette vallée est un exemple criant de réussite à partir du seul capital nature et des idées novatrices de visionnaires courageux.
Luchon à trop longtemps vécu sur ses acquis avec parfois une arrogance que beaucoup lui ont reproché dans le passé, avec en sus les luttes intestines auxquelles vous faites allusion, cette tendance encrée dans notre ville a écarté toute projection constructive pour un avenir sur les critères d'une société nouvelle qui avance inexorablement. Pendant ce temps nous sommes restés empêtres dans des traditions, non pas de celles qui inspirent mais de celles qui vous gèlent dans un passé qui n'a plus court.
Je me suis souvent entendu reprocher des analyses qui ont été taxées d'outrancières ou de Luchon bashing, surement par ceux là même qui avancent les arguments que vous citez, "regardez comme la montagne est belle". Elle sera toujours belle notre montagne, mais au pied de ces monuments nous avons une ville qui ne demande qu'à exister et retrouver son lustre. Cela ne sera possible que si l'on réuni les bonnes volontés, les compétences loin des prêts à penser qui ont déjà fait bien trop de mal à notre ville.
Je pense que certains ont tiré les leçons de ces luttes vaines et destructrices et qu'ils travaillent pour construire un nouveau Luchon, ce qui, vous me l'accorderez ne sera pas facile, mais tout comme vous je pense que cela reste encore possible. Le facteur temps reste cependant important, nous n'avons plus de temps à perdre.
J'espère que le festival surnagera aux derniers soubresauts malgré des discordes qui restent en fond.
Merci pour aller dans un sens qui m'est cher pour cette ville que j'aime tant. Il y a pourtant une petite ombre, si je puis me permettre, je trouve dommage que vous utilisiez un pseudo, j'aurais aimé vous rencontrer pour bavarder et avec de telles analyses vous pourriez être très précieux à la tâche de cette reconstruction que nous appelons de nos voeux!!!!

12.Posté par Père Dupanlou le 24/09/2018 11:00
Il est vrai que lorsqu'on constate l'évolution de la vallée du Louron et celle de Luchon le constat est sans appel.

Rappelons qu'il y a 20 ans, la vallée du Louron partait de rien, alors qu'on pouvait dire que Luchon avait tout. ( Il arrive que l'importance de ne pas naitre riche se vérifie )
Non, Luchon n'a pas entrainé Loudenvielle dans son sillage, il faut même dire qu'à Luchon, on a jamais cherché à développer des partenariats. C'est de là d'ailleurs que vient la réputation de Luchon : une ville repliée sur elle même et prenant de haut ses voisins et toutes les idées venant de l’extérieur. C'est encore le cas chez certain luchonnais : voir l'exemple des élus voulant que Luchon apparaisse dans le nom de la com com et les relations plus que tendues entre la commune et l'intercommunalité.

A Luchon, on a un cadre magnifique, des eaux thermales, l'accés au station de ski, ect ect...
A Luchon, on a du pétrole... mais pas d'idée.

La facilité avec laquelle Luchon s'est enrichie n'a pas donné une culture de l'amélioration, de l'innovation et de l'échange. Pendant des années , il suffisait de se baisser pour ramasser.

Malgré les cris d'alerte , les luchonnais n'ont pas su anticiper les changements et n'ont pas su s'adapter. La source s'est tarie . Nous en voyons les résultats.

A partir du milieu des années 90 ( et même avant diront certain) : le déni , les guerres politiques intestines et le manque d'ouverture à l'innovation n'a pas permis le sursaut permettant de maintenir l'attractivité thermale ( le poumon économique ).
La ville se meurt et nombreux sont ceux qui regardent ailleurs: " il ne faut pas en parler, ça va faire fuir les touristes. regardez comme la montagne est belle !"

Pathétique : plus de 20 ans que cela dure. Alors que dans le même temps à Loudenvielle, on connait l'évolution.

Aujourd'hui encore des guéguerres politiques viennent perturber le festival.
Il faut absolument que cela cesse.
Comment se fait il que dans notre ville , les clivages politiques soient si importants ? C'est une folie qui nous tue. On nous traite de tarés, on peut le comprendre hélas.

Quand on voit les atouts de notre ville , comment cela est il possible ? Nombreuse sont les communes qui rêvent de tels atouts !
Dans un brillant plaidoyer, un habitant de Luchon listait tout ce qu'il serait pourtant possible de faire avec un minimum d'ambition et de bon sens. Des solutions existent : développer l'activité VTT, relancer le parapente ( quelle erreur d'avoir supprimer l'aire d’atterrissage de la réserve de la Pique ...) , accueil , accessibilité, remise en forme, thermoludisme, diversifier l'économie, mettre au placard les vieilles recettes, abolir les petits fiefs ,

Non, Luchon n'est pas cuit ! Mais tout se joue dans les 5 années à venir et dans une profonde remise en question d'une certaine mentalité.
Il faut s'ouvrir à ce qui se fait ailleurs et qui marche. Il faut innover . Il faut oser moderniser les traditions . Prendre en compte les dernières réglementations. Déléguer. Favoriser les partenariats; Changer . Être humble, regarder et écouter.

Je rêve d'une liste de consensus au prochaines élections.
Je rêve qu'on abandonne définitivement cette stupide idée de tunnel qui défigurerait la vallée. ( Une folie pure)

Chiche

11.Posté par C...... le 24/09/2018 09:09
puisque Mme Coret parle de clarté, peut-elle confirmer ou infirmer une condamnation du Festival au tribunal des prud'hommes ?

10.Posté par Valdacoté le 23/09/2018 18:06
Content de lire que certains ont compris qu'en vallée de Luchon c'est cuit et bien cuit!
C'est certainement pas la vallée Pyrénéene où il faut investir!
Et comme l'écrivait un internaute sur un autre fil. Tant que vous n'admettrez pas qu'il vous faut une ouverture vers le Sud, il n'y aura aucune nouvelle dynamique possible.
Continuez votre blablabla à la c.. sur votre festival à neuneus. Avec ça vous allez avancer!

PS Au cas où vous ne seriez au courant. Il se parle d'un festival identique à côté. On verra qui bouffera l'autre.

9.Posté par Dudu le 22/09/2018 23:43
Bravo vigie ! !! Juste un petit exemple la commune de loudenvielle 223 habitants et des activités toute l année des touristes et un immobilier qui frôle les 4000 euros le m2!!! Donc au lieu de se lamenter sur votre sort il est vraiment temps que vous preniez les choses en main ! !! J ai acheté une résidence secondaire à loudenvielle et bien content de ne pas avoir investi à luchon pourtant vous aviez un potentiel incroyable ! !! Bon courage car il va en avoir ! !!

8.Posté par la vigie le 22/09/2018 20:49
il ne faut pas dire n'importe quoi ! ça n'est certainement pas grâce à Luchon que la vallée d'à côté connait la prospérité, c'est grâce à la compétence des politiques qui se sont bougés au lieu de "se regarder le nombril" et qui ont eu l'intelligence d'innover, de créer, en quelques mots des visionnaires . Luchon est sur le déclin et n'entraînera certainement pas la vallée voisine ! Les Luchonnais devraient être plus humbles et reconnaître leurs erreurs !!!

7.Posté par Occitanie le 22/09/2018 19:03
@Marie Chantal Ferré : je voulais seulement dire que tous ceux qui critiquent Luchon, vivent souvent grâce à Luchon. Je n'avais pas la moindre intention de dire que tout va bien ou déclarer une certaine auto-satisfaction car je constate également qu'il y a de grands problèmes et je suis tout à fait d'accord qu'il faut du changement. Mais je crains ... Et je ne supporte surtout pas qu'on nous appelle "des tarés". Pour utiliser les expressions de 2 Présidents des Etats Unis : Yes we can et Make Luchon great again.

6.Posté par C...... le 22/09/2018 18:15
en effet, le festival continue.....

5.Posté par Marie Chantal FERRE le 22/09/2018 17:13
Si le "valdacoté" pense qu'il avance, nous verrons bien de quoi sera fait l'avenir d'à côté si Luchon continue sa chutte, il ne faut pas oublier que sans le rayonnement passé de Luchon, nos vallées, vos vallées seraient restées le "trou du cul du monde"; Vous avez eu bien de la chance que notre ville vous entraîne économiquement dans son sillage. Donc, plus Luchon sombrera, plus s'assombrira le devenir des tous ceux qui nous qualifient de tarés!!!! D'ailleurs son commentaire loin de la brillance intellectuelle nous laisse augurer du génie qui l'a pondu!!!
Certes la ville vient de perdre des années précieuses par la seule faute d'une municipalité incompétente, cela nous le savons nous n'avons nul besoin que l'on vienne nous le seriner, nous sommes très nombreux à le déplorer et à éprouver une grande tristesse.
Mais il est à Luchon des esprits brillants, dotés de regards lucides sur les priorités dont nous devons nous préoccuper dans les plus brefs délais. Croyez bien que tout sera mis en oeuvre, même si nous avons conscience que le pari sera difficile à relever.

Pour rebondir sur le commentaire d'Occitanie dont je rejoins certains aspect du propos, je déplore que l'on puisse se contenter d'affirmer que Luchon fait vivre beaucoup de monde, cela reste un peu vrai, mais force est de constater que l'activité économique à considérablement baissée et que si nous ne faisons rien nous courrons à la catastrophe. Il suffit d'observer l'état de l'immobilier, on a l'impression que toute la ville est à vendre.Les boutiques ont bien du mal à tenir debout et bien trop mettent la clef sous la porte. SI Occitanie se contente de vivoter, je me permettrais de lui dire que stagner sans ambition équivaut à reculer et s'est aujourd'hui le cas de Luchon !!!! Donc pas d'auto satisfaction rétrograde au moment ou les instances les plus sérieuses constatent que la gestion de la municipalité en place nous a menée dans le mur!!!!

4.Posté par Luchon 31 le 22/09/2018 09:27
Le socialisme à toujours été là gangrène de Bagnères de Luchon....

Adishatz
Un pensée pour Claude Cucuron ...

3.Posté par Occitanie le 22/09/2018 09:08
Arrêtez de critiquer constamment Luchon. Luchon fait vivre beaucoup de monde, des familles mais aussi des entreprises qui viennent de partout pour travailler à Luchon et gagner de l'argent. Le 11 février 2019 au plus tard, nous pourrons juger ce qu' a été le 21' Festival.

1 2
Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Faits-divers | Sport | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique