luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival TV de Luchon : "Illégitime", Pyrénées d'Or de la meilleure fiction unitaire

Samedi soir, le rideau est tombé sur la 21ème édition du Festival TV de Luchon. Après quatre jours de projections, voici les verdicts des quatre jurys :



Dimanche 10 Février 2019


Le nouveau délégué général du Festival de Luchon avec le "Pâtre Pyrénéen", nouveau trophée inspiré de l'oeuvre du sculpeur luchonnais Jean-Marie Mengue (Photo © Gérard Changeux)
Le nouveau délégué général du Festival de Luchon avec le "Pâtre Pyrénéen", nouveau trophée inspiré de l'oeuvre du sculpeur luchonnais Jean-Marie Mengue (Photo © Gérard Changeux)
PRIX ATTRIBUÉS PAR LE JURY PROFESSIONNEL FICTON
 
PYRENEES D’OR DE LA MEILLEURE FICTION UNITAIRE
 
Illégitime

Réalisation : Renaud BERTRAND
Scénario : Maxime CAPERAN et Thomas FINKIELKRAUT
Musique : Grégoire HETZEL
Avec Thierry NEUVIC, Guy MARCHAND, Rachida BRAKNI
 
Atlantique Productions, Patafilm en coproduction avec France Télévisions - FRANCE 2
 
PYRENEES D’OR DE LA MEILLEURE SERIE
 
Candice Renoir

Réalisation : Pascal LAHMANI
Scénario : Fabienne FACCO & Marc KRESSMANN
Musique :  Vincent STORA
Avec Cécile Bois, Raphaël LANGLAIS, Ali MARHYAR, Yeelem JAPPAIN...
 
Boxeur 7 avec la participation de France Télévisions, 13ème rue & RTS - FRANCE 2

PYRENEES D’OR DE LA MEILLEURE MINIE SÉRIE
 
À L'INTÉRIEUR

Réalisation : Vincent LANNO
Scénario : Bruno DEGA & Jeanne LE GUILLOU
Musique :  Thierry WESTERMEYER
Avec Noémie SCHMIDT, Béatrice DALLE, Hyppolyte GIRARDOT...
 
Elzévir Films en coproduction avec France Télévisions - FRANCE 2
 
PRIX DE LA MEILLEURE INTERPRETATION FEMININE
 
Alix Poisson
 
dans L'enfant que je n'attendais pas
Réalisation : Bruno GARCIA
 
Pampa production en coproduction avec France Télévisions - FRANCE 2
 
PRIX DE LA MEILLEURE INTERPRETATION MASCULINE
 
Thierry Neuvic
 
dans Illégtime
Réalisation : Renaud BERTRAND
 
Atlantique Productions, Patafilm en coproduction avec France Télévisions - FRANCE 2
 
PRIX DU MEILLEUR ESPOIR FEMININ
 
Nacima Bekhtaoui   
 
dans Ronde de Nuit
Réalisation : Isabelle CZAJKA
 
Lincoln TV avec la participation de France Télévisions - FRANCE 3
 
PRIX DU MEILLEUR ESPOIR MASCULIN
 
Jules Houplain 

dans  D'un monde à l'autre
Réalisation : Didier BIVEL
 
Klim Production avec la participation de France Télévisions - FRANCE 2

PRIX DU MEILLEUR REALISATEUR
 
Nicolas Saada 
pour Thanksgiving  
 
Capa Drama  - ARTE
 
PRIX DU MEILLEUR SCENARIO
 
Maxime Caperanet Thomas Finkielkraut 
pour Illégitime
 
Atlantique Productions, Patafilm en coproduction avec France Télévisions - FRANCE 2
 
PRIX DE LA MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE
 
Grégoire Hetzel 
pour Thanksgiving 
 
Capa Drama - ARTE
 
PRIX DE LA MEILLEURE PHOTOGRAPHIE
 
Christophe Nuyens & Brecht Goyvaerts
pour Zone Blanche
 
Ego Productions, Be Films avec la participation de            France Télévisions - FRANCE 2
 
Cette année le jury a décidé de remettre un prix spécial à : Guy Marchand


PRIX ATTRIBUES PAR LE PUBLIC
 
PRIX DU PUBLIC DE LA FICTION UNITAIRE
 
D’UN MONDE A L’AUTRE
Réalisation : Didier BIVEL
Scénario : Denis BRACCINI et Nicolas PLESKOF
Musique : Nicolas ERRERA
Avec : Pascal DEMOLON, Anne MARIVIN, Jules HOUPLAIN, Lune LOU
 
Klim Production avec la participation de France Télévisions – France 2
 
PRIX DU PUBLIC DE LA SERIE
 
CRIME PARFAIT
Réalisation : Philippe BERANGER
Scénario : Didier LE PECHEUR et Delphine LABOURET
Musique : Jean-Pierre TAIEB
Avec : Isabelle GELINAS et Arthur MAZET
 
Elephant Story en co-production avec France Télévisions – France 3
 
PRIX DU PUBLIC DE LA MINI-SERIE
 
À L'INTÉRIEUR
Réalisation : Vincent LANNO
Scénario : Bruno DEGA & Jeanne LE GUILLOU
Musique :  Thierry WESTERMEYER
avec Noémie SCHMIDT, Béatrice DALLE, Hyppolyte GIRARDOT...
 
Elzévir Films en coproduction avec France Télévisions - FRANCE 2
 
PRIX DU PUBLIC DE LA SERIE DIGITALE FICTION
 
ESCAPE
Réalisation : Stefan CARLOD, Valentin VINCENT
Scénario : Inan CIÇEK, Florian SPITZER
Son : Florent SIMON
Avec : Thomas Silberstein, Wendy NIETO, Paul SCARFOGLIO, Cannelle CARRÉ CASSAIGNE, Laura FELPIN
 
Golden Network

PRIX DU PUBLIC DE LA SERIE DIGITALE DOCUMENTAIRE
 
PUTAIN DE NANAS
Réalisation : Benjamin MONTEL, Antonin BOUTINARD ROUELLE
Scénario : Benjamin MONTEL
Musique : CEZAME
 
CAPA
 
PRIX DU PUBLIC DE LA WEB-SERIE
(Votes en ligne et votes en salle)
 
JEAN 2 MAHJ LA SERIE
Réalisation : Michel NOGARA
Scénario : Flavien DUPLOUICH, Majoub YARMANI et Sofiane BENALI
Avec : Mahjoub yarmani YARMANI, Sofiane Benali BENALI, Abdel ARID
 
Shaolin Shadow - YouTube
 
PRIX ATTRIBUES PAR LE JURY WEB ET DIGITAL
 
GRAND PRIX

LE PARFUM D’IRAK
Réalisation : Léonard COHEN
Scénario : Feurat ALANI
Musique : Pierre BERTAUD DU CHAZAUD
 
Nova Production - ARTE
 
PRIX DE LA SERIE DIGITALE DOCUMENTAIRE

GENDER DERBY
Réalisation : Camille DUCELLIER
Scénario : Camille DUCELLIER
Musique : Isabelle MORICHEAU
 
Flair Production
 
PRIX DE LA SERIE DIGITALE FICTION

HOMOSCOPE
Réalisation : Margot BERNARD
Scénario : Margot BERNARD
 
Bridges

PRIX DE LA WEB-SERIE

F++K
Réalisation : Simon DUBREUCQ
Scénario : Simon DUBREUCQ
Musique : Studio MBC
 
Kiwi Collectif Créatif
 
PRIX FORMAT INNOVANT
(Documentaire interactif, Réalité virtuelle / augmentée, Vidéo à 360°…)

VESTIGE

Réalisation : Aaron BRADBURY
 
Atlas V, NSC Creative – Other Set
 
PRIX DES NOUVEAUX TALENTS DE LA VIDEO
(Influenceurs, Youtubeurs…)

AXOLOT
Réalisation : Patrick BAUD
 
YouTube
 
 


Thierry Neuvic, prix d'interprétation masculine (Photo © Gérard Changeux)
Thierry Neuvic, prix d'interprétation masculine (Photo © Gérard Changeux)


1.Posté par RETTIG René le 10/02/2019 14:06
Avec le retour de Christian CAPPE, le festival TV de Luchon me parait retrouver la veine qui avait fait son succès, presque 10 années durant. J’en suis heureux pour Luchon et ses vallées, oubliant les troubles qui avaient secoué ma municipalité aprés que l’actuel délégué général eut cèdé son activité de production à un autre professionnel, lui même trés vite mis en dificulté par une équipe locale hostile à son arrivée.
Au moment où celle qui a dirigé le festival ces dernières années a été écartée pour laisser la place à Christian CAPPE, je me suis abstenu de commenter cet épisode qui mettait fin au tendem Coret-Moatti et au caractère quelque peu fermé qu’ils avaient donné à l’évènement.
Il me semble simplement juste de reconnaître aux luchonnais et à leur association AFTVCP le mérite d’avoir traversé l’épreuve et maintenu une activité culturelle dont j’avais établi la propriété municipale dans un contrat, naguère bien négocié avec le même Christian CAPPE. C’est ce qui a permis à la Ville de Luchon de conserver ce patrimoine culturel qui serait peut être départementalisé ou régionalisé par le jeu des subventions indispensables, issues de ces grandes collectivités. Pour éviter encore dés confusion ou des oublis, il me semble aussi nécessaire de rappeler que la commune de Luchon ne peut seule financer ce festival et même si pendant dix ans le Casino de Luchon à supporté une part importante du financement ( avec les remerciements que l’on sait), cette contribution ne pouvait suffire et c’est la raison pour laquelle je demandais à mon 1er adjoint de l’epoque, feu Claude Cucuron, de faciliter la création d’une association pour “demunicipaliser” le festival et recueillir des subventions que ni la Région, ni le Conseil Général n’avaient accepter de donner à un Maire n’appartenant pas à leur majorité. Qu’importe si par la suite il a été demandé aux responsables de cette association de lâcher leur Maire, élections municipales obligent! Qu’importe en effet les vieilles histoires puisque la vie continue et que je garde avec Daniele, mon épouse, le meilleurs souvenir de notre engagement commun pour le festival de Luchon et de la force de conviction de ma compagne fidèle et courageuse, pour en assurer la création avec Thierry Nahon d’abord et Christian Cappe ensuite.
Longue vie au festival TV de Luchon

2.Posté par Jean RICARD le 10/02/2019 16:21
Je suis venu pour la troisième fois au Festival du Film et je n'y reviendrai plus et n'engagerai personne à y venir.... La désorganisation était totale, jusqu'à la soirée de clôture où les premiers arrivés aprés une heure 1/2 d'attente n'ont pas pu accéder à la salle grâce à une caricature d'organisation doublée d'un surbooking qui a refoulé une trentaine d'invités ou de participants "payants" ce qui est rare non!!!!
Plus que des acteurs j'ai pu voir l'ensemble des corps constitués allant du député du cru et petits "barons" utiliser leur passe droit!
Je n'ai jamais rien vu d'aussi mauvais! Je suis contribuable régional et départemental et je compte m'informer de leur contribution à cette vaste cacophonie....l'argent pourrait être bien mieux utilisé. Next....

3.Posté par Lauwers Marianne le 10/02/2019 19:30
La dernière fois que je suis allée au Festival (le lustre du théâtre n'était pas encore tombé), il y avait déjà des personnes qui tournaient de l'oeil à force de patienter indéfiniment dans les files d'attente mal gérées...
Une fois de plus; cette année; je me félicite de ne pas y avoir perdu mon temps, mon argent et mes nerfs...,

4.Posté par Franck le 10/02/2019 20:04
" Silence ... on tourne ... "
On croit rêver, un festival de la télévision à Bagnères de Luchon, haut lieu du Pyrénéisme ... On se croirait à Montluçon ou Bourg en Bresse, où ce genre d'événement existe pour faire connaître aux français où se trouvent ces villes ...
Qu'il y est encore des personnes qui trouvent cela pertinent et qu'on puisse le renouveler chaque année pour faire fantasmer toutes ces personnes affalées sur leur canapé pour suivre les exploits de ces sois-disant héros, est une gageure d'une autre époque ...
Luchon, avec cette montagne, ses sites de randonnées, ses sommets, cette diversité de sports d'air, de terre et d'au, faire la promotion des amateurs du canapé vibrant ... cela est vraiment du n'importe quoi de la part de ces municipalités qui ne savent même pas où se trouve le Lac d'Oo et se congratulent le soir de la remise des prix de ce illustres inconnus que l'on ne verra plus dans quelques mois ...
Je ne parle pas de la gabegie du coût de cette manifestation, 600 000 euros dont plus des trois quarts rangés dans la rubrique "charges diverses" ... tout cela pour gargariser certaines personnes qui y trouvent leur compte...
A quand un grand festival de montagne et d'aventure sur Luchon, ce qui serait plus en harmonie avec le site et ferait venir dans notre cité des sportifs et amateurs de sensations avec leur famille...

5.Posté par la vigie le 10/02/2019 20:29
Je partage votre point de vue Franck, ce festival sert à se "pavaner" aux frais des subventions que nous payons et à accueillir des soit disant stars de pacotilles (des piques assiettes) . L'argent ainsi gaspillé serait bien plus utiles pour des évènements d'un autre niveau ;

6.Posté par Jp LADRIX le 11/02/2019 06:28
L'engagement de la ville de Luchon pour le festival 2019 est de 206000 euros soit:
100 000 euro de subvention plus une mise à disposition d'employés municipaux évaluée à 106000 euro.
Pour quelle raison l'intervention de l'ancien maire à t'elle été retirée?
Est ce à sa demande ?

7.Posté par Ferré Marie Chantal le 11/02/2019 18:31
Merci René de rappeler que cet événement nous l'avons vu naître malgré un certain scepticisme. L'engagement de la municipalité de l'époque, celui de Danièle qui a tant œuvré pour l'organisation et l'engagement des bénévoles avaient concouru à créer une manifestation incontournable pour les professionnels de la TV ainsi que pour un public qui venait si nombreux, n'en déplaise aux quelques défaitistes qui veulent croire que l'on n'y vient que pour pavaner!!!
Je n 'oublie pas non plus que ce festival a été transformé en arme redoutable pour agir contre toi et ton équipe.
Il n'en reste pas moins que le succès total était au rendez vous, jusqu'à cet entre soi que la précédente direction en avait fait sous l'impulsion de Moatti, le bobo par excellence qui avait voulu transformer un succès populaire en événement intello qui ne pouvait en aucun cas correspondre à l'attente du public ni à celle des professionnels qui aimaient tant l’atmosphère que nous avions su donner à l’événement.
Malgré son arrivée tardive, Christian Cape a réussi en un temps record a ramener le Festival vers le succès populaire inscrit dans son ADN. Il ne pouvait en être autrement et je savais que Christian saurait relever le défit.
De toute évidence et s'y j'en juge par quelques commentaires, certains ne semblent pas de cet avis. On peut imaginer et comprendre que le tsunami qui a secoué la direction du Festival, certains puissent avoir quelques problèmes digestifs et donc un peu d'amertume.
Personnellement, je souhaite longue vie à cet événement pourvu qu'il conserve la ligne dans laquelle nous l'avions inscrit et ce, pour le bien de Luchon et pour l'image qu'il véhicule.

8.Posté par Jean RICARD le 11/02/2019 19:34
Marie Chantal Ferre Une petite réponse claire à votre diatribe ... vous traduisez les critiques comme une guéguerre politique dont je me moque absolument. Je ne suis pas de Luchon et ne m'intéresse pas aux maires autochtones ou du député du Luchonnais ou du Comminges que personne au delà de Toulouse ne connait.
Je suis venu au Festival, j'ai vu pour la troisième fois et ai très mal vécu la désorganisation qui nous a impacté...Sans regret pour les commerçants et hôteliers que nous avons fait travailler ces quelques jours. J'éprouve très objectivement une profonde déception et il vous faut l'entendre!!!! Je me moque des petites querelles dont vous parlez, les faits sont là et tenez vous informée afin de réagir en conséquence avec modestie.

9.Posté par Franck le 11/02/2019 19:38
" RR ou l'impensable retour "

Cela aurait pu être le titre de l'une des séries concourant à l'épisode de cette année et, nul doute, qu'il aurait eu son petit succès d'estime. Pourquoi revenir plus de 20 ans en arrière pour parler de l'ancien temps ... Entre temps, la France en est à son 4e Président. Si ce n'est pour, comme on dit dans le jargon politique, tâter le terrain pour entrevoir quelques velléités ...
Pourquoi pas, l'équipe de 2014 est quasiment intacte et n'a pas disparu du paysage Luchonnais ... même qu'elle oeuvrerait déjà sur le futur programme pour 2021 à travers son association mythique, celle qui s'était déjà présentée alors ...
Assisterait-on à la revanche ...
Le Maire actuel qui pensait déjà à sa réélection, a quelques soucis de plus à se faire ... La comparaison entre les deux décennies sera vite faite par les Luchonnais, si j'ose dire ...

10.Posté par RETTIG le 11/02/2019 20:37
Frank, non pas de saga pour moi, c’est sans retour.
Bien sincèrement

11.Posté par Ferré Marie Chantal le 12/02/2019 15:14
A Mr. Ricard. Je ne m'inscris pas dans une guerre je me contente de rappeler les fondements de ce festival créé il y a 20 ans. Je n'ai pas aimé la dérive et la sortie de la ligne directrice fixée à savoir, faire de cet événement une fête populaire, souhaitée par les Luchonnais et par le public et parvenir un retentissement médiatique important, ce qui fut le cas pendant 10 ans.
Voilà, si vous voyez là une guerre vous devriez mieux y regarder pour mesurer mon propos et ne pas polémiquer dans le vide, juste pour polémiquer. Cette édition a été organisée dans un laps de temps très court après les remous rencontrés par la direction et sa réalisation a cependant été possible grâce au talent de Christian Cappe et des bénévoles toujours présents et indispensables.
Quant aux différents maires dont vous dites n'avoir rien à faire, il n'en va pas de même pour nous. Le Festival s'inscrit dans l'histoire de la ville mais n'est pas le centre de nos préoccupations. Certes nous y tenons comme on tient à l'enfant que l'on a mis au monde et vu grandir, mais la vie de Luchon ne tourne pas autour d'un seul événement. Il y a bien trop à faire dans et pour notre ville qui mérite un engagement total et toute notre attention.
Désolée que cette édition n'ai pas comblé vos attentes, moi je mise sur l'avenir de Luchon et celui de son festival qui retrouve sa vocation première.

12.Posté par Lilou le 12/02/2019 15:30
Heureusement que Christian Miegeville était là avec ses brillants discours (celui de la cérémonie de clôture restera mémorable !) qui ont scotché tout le monde, aussi bien sur le fond que sur la forme...
Non mais vraiment, quelle image pour le festival... Président vous avez dit ?
Laissez-moi rire...

Nouveau commentaire :

Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Agenda | Culture | Sport | Faits-divers | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique