luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Faudra-t-il bientôt payer pour entrer dans Toulouse ?

Une mesure qui pourrait accroître la fracture sociale et territoriale avec en perspective le sentiment d'exclusion d'une partie des hauts-garonnais (notamment les Commingeois) qui pour se rendre à Toulouse n'ont pas d'autres moyens que leur voiture, les transports en commun étaient dans de nombreux secteurs du territoire quasi-inexistants.



Jeudi 18 Octobre 2018


(Photo illustration : Wikipedia)
(Photo illustration : Wikipedia)
Faudra-t-il payer pour entrer dans Toulouse ? Cette question n’est surtout pas une plaisanterie puisque l’on apprend que le gouvernement réfléchit à faire payer l’entrée des villes de plus de 100.000 habitants aux automobilistes.

Ce futur péage urbain qui se pratique dans plusieurs villes européennes est inscrit dans l’avant-projet de la loi d’orientation des mobilités (LOM) qui a été publié, mercredi, sur le site d’info "Contexte" (ici).
 
Ce péage urbain a pour but de "Limiter la circulation automobile et lutter contre la pollution et les nuisances environnementales".

Le prix de ce "futur probable péage urbain" devrait être laissé au libre choix des collectivités locales qui percevraient les sommes récoltées…

L’Etat limiterait toutefois le plafond tarifaire à 2,5€ pour les véhicules légers et les petits utilitaires dans les villes de plus de 100 000 habitants, 5€ dans les municipalités de plus de 500 000 habitants. Pour les poids-lourds, le tarif envisagé serait de 10€ dans les villes de 100.000 habitants.

Autant dire que si la Métropole toulousaine votait ce péage urbain, les Commingeois seraient une fois encore pénalisés financièrement dans la mesure où les transports en commun pour se rendre à Toulouse sont particulièrement déficients pour ne pas dire inexistants sur une grande partie de notre territoire.


1.Posté par 53 x 11 le 18/10/2018 12:35
Cela sera valable aussi pour les bicyclettes Vu le projet de carte grise et, la puce qu'il va falloir y coller :-(

2.Posté par serre le 18/10/2018 14:44
Je suis horrifié, surtout de la manière avec laquelle l'exécutif rogne de plus en plus sur notre liberté et sur la notion d'égalité !
On ne peut pas les laisser faire, on ne pas continuer ainsi.
Mais pourquoi la majorité de nos concitoyens ne réagissent plus ?
Je suis totalement dégouté ! Et pourtant, il m'en faut beaucoup !
J'échangerai avec mon ami Jean Lassalle pour approfondir le sujet et savoir comment éventuellement se mobiliser au mieux pour éviter cette nouvelle dérive.
Vos réactions seront les bienvenues.

3.Posté par Pirate. le 18/10/2018 15:21
Finalement il va falloir vraiment remettre le train sur les rails pour que l'on puisse se rendre à Toulouse !

4.Posté par Paul Tian le 18/10/2018 16:10
@Serre
Bonjour. Tenez-moi au courant de vos échanges avec Jean Lassalle. Bien entendu, "Luchon mag" publiera volontiers son point de vue. Bien cordialement. Paul Tian

5.Posté par Paul Tian le 18/10/2018 16:11
@Pirate
Oui le train sur les rails nous sera nécessaire. Mais là il est prévu non plus pour 2020, mais pour 2023 et encore... j'ai comme un doute dans la mesure où la dernière étude de la SNCF chiffre les travaux à 70 M€ au lieu de 43 !!!!

6.Posté par Paul Tian le 18/10/2018 16:12
@53 x 11
Vous avez l'intention de vous rendre à Toulouse à vélo ?

7.Posté par Pirate. le 18/10/2018 19:03
On devrait faire classer cette ligne dans les monuments historiques et faire intervenir Stéphane Bern pour le logo du patrimoine et voilà le tour est joué. :) pour les uns :( pour les autres.

8.Posté par Paul Tian le 18/10/2018 19:52
@Pirate
Malheureux, si on nous la classe "monument historique" ils vont nous mettre une loco vapeur :-)

9.Posté par Lynyrd31 le 18/10/2018 21:45
Cela fait plusieurs années que dans notre foyer (2 adultes et 3 enfants) nous n'avons plus de voiture.
Les déplacements nécessitent un minimum d'organisation mais nous y arrivons.
De toute façon, une fois à Toulouse, il reste le problème du parking.
Beaucoup de ceux qui réclament le retour du train ne le prendront pas car c'est un transport qui manque de souplesse.

10.Posté par Pacino le 19/10/2018 11:56
Toujours la même rengaine ... ne pas toucher à sa voiture et sa télé et on s'en fout des conséquences ... Normal d'une taxe pour rentrer en ville ... Trop de voitures, trop de pollution; trop de stress ... bientôt les gens vont se battre entre eux ... Il y a toujours des solutions, covoiturage, transports en commun, blablacar ... Imaginez Toulouse avec plus de 20 000 arrivées par an, c'est, au moins, 20 000 véhicules de plus, c'est insensé de râler et de ne pas voir la réalité ...
Quand au train sur Luchon, encore un fantasme de plus ... cela m'est arrivé, à plusieurs reprises de me retrouver "Tout Seul" dans le train à l'arrivée sur Luchon... C'est plus du service public, mais du service privé. Ceux qui râlent n'ont jamais pris le train ...

11.Posté par Larboust d'en haut le 19/10/2018 14:34
Une mesure qui ne fera ni chaud, ni froid aux Luchonnais.
Vu, qu'ils ne vont pas plus loin que Moustajon. Antignac pour les plus courageux :-) :-) :-)

12.Posté par Pirate. le 19/10/2018 16:18
Pourquoi ne pas mettre un péage a l'entrée de nos montagnes pour tout ces 4x4 et toutes ces berlines qui viennent de ces grandes villes et ces alentours nous polluer nos montagnes ,je pense qu'il va falloir y réfléchir plus sérieusement non ?

13.Posté par Pirate. le 19/10/2018 16:18
Pourquoi ne pas mettre un péage a l'entrée de nos montagnes pour tout ces 4x4 et toutes ces berlines qui viennent de ces grandes villes et ces alentours nous polluer nos montagnes ,je pense qu'il va falloir y réfléchir plus sérieusement non ?

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Faits-divers | Sport | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique