luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Election de Trump : réaction d'un américain luchonnais

Le milliardaire, jamais élu, Donald Trump est parvenu à déjouer tous les pronostics des médias. Il sera le 45e président des États-Unis. Le photographe Tim Bateman, américain vivant à Luchon depuis de nombreuses années, livre pour "Luchon Mag" ses premières réflexions.



Mercredi 9 Novembre 2016


Donald Trump (Photo : capture écran)
Donald Trump (Photo : capture écran)
"L'élection inattendue de Donald Trump en tant que président des États-Unis suscite de nombreuses incertitudes, comme l'ont souligné de nombreux commentateurs européens.

"Les accords de commerce international, l'avenir de l'OTAN et le sort des réfugiés sont tous susceptibles d'être profondément affectés par ce résultat.

"Ce qui me préoccupe le plus, c'est l'impact potentiel à long terme de sa position sur les changements climatiques pour les générations futures. 

En tant que sceptique du changement climatique, Trump prévoit de se retirer des accords internationaux et supprimer les objectifs de réduction des émissions dans la plus grande économie du monde. 

Comment pouvons-nous demander aux pays en développement de contribuer quand les États-Unis refusent de le faire.

Mon faible espoir est que, maintenant élu, il écoute les nombreux experts qu'il a à sa disposition et se retire de ses politiques les plus extrêmes."




1.Posté par ferré Marie Chantal le 10/11/2016 08:29
Cataclysme!!! Les Américains ont le président qu'ils méritent : un psychopathe à la maison blanche. Tout est à craindre désormais avec un tel personnage aux commandes. Un peuple n'ayant pour seul dieu que le dollar, rien ne m'étonne dans le résultat de cette élection. Peuple immature, inconsistant, donneur de leçon, sans référence d'un passé historique réel, à part le génocide indien, ce drame que l'on a un peu trop tendance à oublier et qui a donné le ton sur l'avenir et les objectifs de ce pays. Le seul garde fou qui restera sera la
CIA, cet état dans l'état qui passe au dessus de tous les présidents et qui sait ramener l'ordre. N on que je sois une fan de la CIA et de ses agissements, mais dans ce cas précis, cette instance veillera aux gesticulations de ce malade. N'oublions pas que Kennedy, l'enfant chéri de l' Amérique, et qui a payé de sa vie son refus de rentrer dans le rang. Comment un peuple peut donner le pouvoir de la plus grand puissance du monde à un inconsistant. Peut être parce qu'il représente le rêve américain, pour moi cela ne suffit pas et n'est en aucun cas garant des qualités nécessaires pour mener les affaires d'un pays. A mon sens cet évènement sonne le déclin de cette nation qui a bâtit sa politique sur des valeurs qui écartent l'humain au profit du matériel.

Coup de coeur | Tribune libre | Coup de gueule | Opinion | Billet d'humeur