luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Collectif pour la rénovation des piscines de Luchon : "Tant que rien de concret ne sera mis en place, nous continuerons notre action"

Suite à la remise de la pétition "piscines de Luchon, des travaux et vite" aux élus et à l'entretien accordé à "La Dépêche" par le maire de Luchon Louis Ferré, des membres du "Collectif pour la rénovation des piscines de Luchon" répondent aux questions de "Luchon Mag".



Jeudi 17 Janvier 2019


(Photo : Collectif)
(Photo : Collectif)
Suite à la pétition qui a été remise à la mairie de Luchon (lire ici), le maire de Luchon Louis Ferré, dans un entretien accordé à "La Dépêche", explique que la ville a lancé un appel à candidature pour trouver un maître d’œuvre afin de pouvoir ouvrir la piscine sportive au plus vite... mais que la procédure administrative est longue. Est-ce que cette réponse satisfait la coordination ?
 
Nous sommes satisfaits de constater que le discours de la municipalité a largement évolué depuis l’article de la Dépêche du 21 décembre, et la dernière réunion publique. Alors que l'ouverture de la piscine Alban Rougé était "compromise", Monsieur Ferré annonce désormais "qu'il y aura bien une piscine cet été à Luchon", même s'il ne précise pas si ce sera sous la forme actuelle. Concernant la piscine Chambert, il s'agissait de mener des expertises, aujourd'hui on nous parle "de trouver un maître d’œuvre", ce n'est pas tout à fait la même chose.
 
Nous savons qu'il y a des délais administratifs à respecter et nous espérons que la mairie fait tout son possible pour les écourter.

Toutefois, nous ne comprenons pas les arguments de rentabilité. Selon nous une piscine n'a pas à être rentable. C'est un service public qui remplit un rôle d'éducation primordial. Demande-t-on à une bibliothèque d'être rentable ?

C'est également une question vitale, pour rappel 373 personnes sont mortes noyées durant l'été 2018 en France !
 
Le maire de Luchon explique que pour l'apprentissage de la natation aux scolaires, la ville va mettre à la disposition le petit bassin ou la piscine d'immobilisation de "Luchon Forme et Bien Etre". Cette éventualité est-elle la solution pour cet apprentissage ?
 
Le petit bassin est une solution pour les plus jeunes. Mais depuis la mise en place d'un nouveau liner, les barres de maintien qui permettaient aux plus petits de se tenir n'ont pas été remises. Malgré plusieurs demandes, rien n'a été fait dans ce sens et plusieurs classes ont du renoncer à se rendre à la piscine.

D'autres solutions doivent être trouvées pour sécuriser les déplacements des enfants dans l'eau.

Par ailleurs, ce bassin a une capacité d'occupation limitée, a priori d'une quinzaine de personnes.

Auparavant, un enseignant partageait son effectif entre le petit et le grand bassin. Cela complique l'organisation d'une classe qui compte le plus souvent bien plus de 15 enfants. Enfin, pour les écoles venant en bus, pour des questions budgétaires, elles commandaient le plus souvent un bus pour plusieurs classes. Avec seulement le petit bassin, cela n'est plus envisageable.
 
Concernant les enfants nageurs ou en cours d'apprentissage, l'accès au bassin de mobilisation est mieux que rien, mais il n'est pas satisfaisant dans la mesure où il n'est pas assez grand pour répondre aux attentes de l’Éducation Nationale concernant le "savoir nager", inscrit dans les textes comme une priorité nationale. 

Par exemple, l'attestation scolaire "savoir nager" attribuée en cycle 3,  prévoit notamment d'entrer dans l'eau en chute arrière, de se déplacer sur le ventre, puis sur le dos sur une distance de 15m (arrêté du 9 juillet 2015).

L'impossibilité d'utiliser le grand bassin complique grandement l'apprentissage de la natation. La ville de Luchon s'est toujours montrée à la hauteur concernant l'accès au sport des plus jeunes, il faut poursuivre cette dynamique pour la piscine.
 
Et puis il n'y a pas que les scolaires : de nombreux résidents, vacanciers, curistes aiment nager régulièrement. Seul le grand bassin permet réellement de pratiquer la natation. Enfants et adultes prenaient également des cours avec les maîtres nageurs pour apprendre à nager. Sans le grand bassin cela n'est plus possible.
 
Le maire de Luchon indique que pour remettre en conformité la piscine Chambert il faudrait mobiliser un investissement de 5 millions d'euros, selon une étude menée il y a quelques années, et que c'est pour cette raison que rien n'a été fait. Il imagine alors un projet d'espace aquatique. Êtes-vous optimiste sur la possibilité de réouverture prochaine de la piscine Chambert ? 
 
Il est évident qu'il n'est pas question de s'opposer à un projet plus ambitieux que le modèle actuel. Un espace aquatique serait formidable pour Luchon. Toutefois, quelle que soit la forme, un tel projet mettra des années à voir le jour. C'est pourquoi il est primordial de rénover le bassin actuel qui est indispensable à la vie de notre Cité.

Cette piscine est la seule au sud du Comminges et elle est utilisée par les nageurs et les groupes scolaires de tout le canton. Il nous semble normal de solliciter tous les élus : mairie mais aussi Communauté de communes, Conseil départemental, Conseil régional, afin de trouver des solutions. Des aménagements doivent pouvoir être effectués dans l'attente d'un projet plus adapté.

Par ailleurs, concernant ce projet, nous aimerions en savoir plus : le lieu et la forme sont-ils déjà connus ? Des demandes de subventions lancées ? Qui aura la compétence de sa gestion ? La commune ? L’intercommunalité ? Une entreprise privée ? A un peu plus d'un an des élections municipales, on est en droit de s'interroger.
 
Allez-vous continuer à mobiliser les citoyens pour que des travaux soient réalisés rapidement dans les piscines de Luchon ?
 

La pétition n'est pas clôturée et continue à récolter des signatures. Au départ, nous étions un petit groupe de nageurs, résidents à Luchon et soucieux de l'image de leur ville, mais aussi des parents inquiets que leurs enfants ne puissent pratiquer la natation.

Chaque jour, à travers cette pétition, des vacanciers, des curistes, qui ont pu apprécier les piscines de Luchon, nous rejoignent.

Nous venons tout juste d'adresser nos courriers aux élus et, pour l'instant, nous n'avons reçu aucune réponse.

Il faut absolument qu’ils entendent l'urgence de la situation et la priorité qui doit être donnée à cette question. Tant que rien de concret ne sera mis en place, nous continuerons notre action.
 

(Photo © Mairie de Luchon)
(Photo © Mairie de Luchon)


1.Posté par Pirate. le 17/01/2019 21:08
Bon courage à vous avec cette équipe de bras cassés,ils ne vous ferons que des promesses ,les caisses sont vides , alors pour moi c'est que du vent comme d'habitude :)

2.Posté par EGLANTINE le 18/01/2019 11:16
IL EST REELLEMENT URGENT QUE LA PRIORITE SOIT DONNEE A LA CULTURE , AU SPORT , A L ' ACCUEIL POUR LE BIEN - ETYRE DES LUCONNAIS , CURISTES ET TOURISTES !
QUE LA MUNICIPALITE SORTE DE SA LETHARGIE ET SOIT ENFIN A L ' ECOUTE DES CITOYENS EN CES TEMPS DE GRAND DEBAT!

Nouveau commentaire :

Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Agenda | Culture | Sport | Faits-divers | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique