luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chronique gastronomique : la tarte aux pommes "rustique"

Cette semaine, dans sa chronique gastronomique, Nadyne vous entraîne dans une surprenante promenade des vergers à... l'ordinateur... Apple, bien sûr !



Samedi 23 Septembre 2017
Nadyne Vern-Frouillou


(Photo © Nicole Montacq)
(Photo © Nicole Montacq)
Cette semaine Nadyne entraîne les lecteurs dans une surprenante promenade des vergers à... l'ordinateur... Apple, bien sûr ! 

Aux pommes, aux poires et peut-être aux scoubidous, la "tarte de Nicole" peut se décliner selon les fruits du verger d'automne arrivant et il n'y a pas plus simple : tout se fait "a vista de nas" !
C'est l'art des grands -mères qui contredit le conseil des professionnels qui préconisent qu'en pâtisserie, il faut tout peser au gramme près ! 
 
Faire ou acheter une pâte brisée au beurre *

Aller ramasser 2 œufs au poulailler (dixit Nicole qui pratique la campagne à la ville)

Ajouter du sucre cassonade (roux ), du lait et bien mélanger les trois ingrédients pour composer une crème onctueuse.

Le plus long est d'éplucher et couper les pommes en tranches fines qu'on dépose sur le fond de pâte étalée et qu'on recouvre de la crème.

Mettre au four, 30 minutes environ à chaleur tournante sur 200 puis à 180 degrés.
 
* Astuce : pour la pâte brisée, utiliser la technique TW (Tupperware) : mettre tous les ingrédients (farine, beurre, sel, eau) dans un bol TW, (Ah ! les fameux B11 !),fermer hermétiquement et secouer ! En deux minutes, la pâte brisée est prête à être utilisée !
 

Quid du "fruit défendu" ?

Chronique gastronomique : la tarte aux pommes "rustique"
Paradoxalement défini comme le "fruit défendu", la pomme est le fruit (faux fruit intermédiaire entre la baie et la drupe que certains botanistes appellent "piridion") le plus consommé en France et le troisième dans le monde où le pommier, "malus" en Latin, est l’arbre fruitier le plus cultivé. Il existe actuellement plus de six mille variétés de pommes parfaitement identifiées. Le pommier sauvage poussant dans les haies ou les broussailles donne des fruits plus petits et plus colorés que ceux des variétés cultivées

La Pomme, le fruit malum, désigne aussi le coing, la grenade, la pêche, l’orange, le citron. Les plus de vingt ans se souviendront avoir entendu parler de "pomme d'orange" (celle que les enfants recevaient en cadeau de Noël).

Et on précisait "pomme de pommier" par opposition à pomme de terre. On disait aussi "pomme de table" ou "pomme à couteau" pour différencier le fruit dessert de la "pomme à cidre".
Parallèlement au vin, on fabriquait aussi du cidre en Occitanie mais de façon plus familiale alors que Bretagne et Normandie en ont fait leur spécificité.

Dans certains pays d'Afrique francophone, le mot pomme désigne la pomme de terre, la pomme étant quant à elle désignée sous le terme de pomme-fruit ou pomme de France.

Bon à savoir

Les pommes dégagent de l’éthylène, un gaz qui favorise la maturation des fruits. Placez quelques pommes parmi vos bananes ou avocats, ils mûriront plus rapidement.

Quand les dinosaures mangeaient des pommes...

L'histoire de la pomme, malus pumila, commence comme une extraordinaire épopée, à l'aube de l'humanité lorsque les dinosaures peuplaient encore les forêts de feuillus de l'hémisphère Nord.

C’est en Asie Centrale, au Kazakhstan, dans les montagnes du Tian Shan, à cheval sur les frontières de la Chine et du Kazakhstan, dans une région aux températures allant de -40°C à +40°C, que poussent encore aujourd’hui les ancêtres de nos pommiers actuels : les pommiers sauvages Malus sieversii formant des forêts entières de pommiers sauvages, tous différents les uns des autres.

Cette forêt préhistorique de pommiers de plus de 65 millions d'années a été découverte en 1929 par le biologiste soviétique Nikolaï Vavilov dans la région d’Almaty, au pied du massif du Tian Shan proche de la frontière chinoise.

On y trouve des millions de pommiers sauvages : les Malus sieversii qui peuvent atteindre plus de trente mètres de haut et vivre plus de trois cents ans. Leurs pommes sauvages sont non seulement comestibles et savoureuses, aux couleurs et aux goûts variés, mais elles possèdent des résistances exceptionnelles aux maladies et aux parasites.

Disciple de Nicolaï Vavilov, le chercheur Kazakh, Aymak Djangaliev, a voué sa vie aux origines de ce fruit mythique, et à cette forêt ancestrale unique au monde. Certaines pommes ont des saveurs de rose, de fraise, de banane, d'autres ont la chair totalement rouge.

A partir du XIIIème siècle, la poire commence à concurrencer la pomme, aboutissant au XVI° siècle à  l'opposition entre la poire, fruit délicat fondant des aristocrates et la pomme, fruit du paysan (coupe-faim dont la mastication sonore rend le fruit grossier).

La tarte de paysanne aux pommes  peut très bien être transformée en tarte aristocratique avec des poires !

Origine d'expressions contenant le mot "pomme"

Chronique gastronomique : la tarte aux pommes "rustique"
Tomber dans les pommes : Cette expression attestée en 1889 n'a pas d'origine très sûre. La première proviendrait du mot "pâmer", qui se serait transformé en "paumer" puis "pommes". D'autres tendent à favoriser la thèse selon laquelle l'expression serait tirée des "Lettres à Mme M. Dupin" de George Sand, dans lesquelles l'auteur utiliserait l'expression "être dans les pommes cuites", pour désigner un état de grosse fatigue.

Haut comme trois pommes pour désigner quelqu'un de petit.

Croquer la pomme : Cette expression biblique est le fruit d'une erreur de traduction latine. Adam et Eve mangèrent le fruit de la connaissance sous la tentation du serpent et furent chassés du Paradis. Or, on parle ici de fruit et non de pomme. L'expression s'est tout de même répandue sous cette forme jusqu'à nos jours.

Pomme de la discorde : Cette expression provient de la mythologie grecque. La déesse de la Discorde, n’ayant pas été invitée au repas de noces de Pelée et Thétis, voulut se venger de cet affront. Elle jeta au milieu des invités une pomme d’or provenant du jardin des Hespérides, sur laquelle était inscrit : "A la plus belle". Héra, Aphrodite et Athéna se disputèrent le fruit. Alors, Zeus demanda à Pâris de départager les déesses. Athéna lui promit la réussite et Héra la richesse mais malgré cela, il désigna Aphrodite qui lui promit l’amour d’Hélène, la femme de Ménélas. Par la suite, il enleva la jeune femme, ce qui déclencha la guerre de Troie. La pomme lancée par la déesse de la discorde causa donc de nombreux conflits et aujourd’hui encore, on parle de "pomme de discorde" pour qualifier le sujet d’une dispute.

Ma pomme = moi Cette expression argotique date de 1924. Elle fut rendue célèbre par une chanson de Maurice Chevalier. Ce fruit rond peut faire penser à une tête et cette expression a fini par désigner un personnage entier. On dit le plus souvent "ma pomme" pour se désigner soi-même et très rarement "ta" ou "sa" pomme.

"Pomme de reinette et pomme d'Api, tapis, tapis rouge, pomme de reinette et pomme d'Api, tapis tapis gris". 

Deux origines sont proposées pour expliquer cette comptine enfantine déformant le nom « api » en "tapis" plus familier aux enfants :

1- La première pomme célèbre fut celle d’Appius Claudius Caecus (IV/III siècle avant J.C.). Cet homme d’état et écrivain romain donna son nom à la pomme d’Api, un Api, une pomme d’Api. On dit les pommes appiennes (appiana mala).Il aurait cultivé, le premier, ce genre de petites pommes rouges et blanches, fermes et sucrées. 

2- La seconde explication me semble nettement plus fantaisiste : la pomme s'appelle "d'api" parce qu'elle est supposée être originaire d'une forêt de Bretagne appelée "forêt d'Apis" qui n'existe plus et n'existait plus non plus quand cette variété de pomme a été mentionnée pour la première fois sur un écrit (1628).

Pourquoi le logo de la marque "Apple" est-il une pomme croquée ?

Pomme = apple en anglais mais pourquoi la pomme du logo est-elle entamée ?

C’est un hommage à l’anglais alan Turing, génial mathématicien, qui pendant la Seconde Guerre mondiale, a réussi à décrypter le code secret des nazis, généré par leur fameuse machine Enigma.

Sans Turing, les Alliés auraient perdu la bataille de l’Atlantique, et peut-être la guerre contre le nazisme. Turing est un héros immense. On considère qu’il a inventé l’ordinateur et l’informatique. Un héros, certes, mais il était gay, et à l’époque c’était un délit. La justice britannique le condamna à la castration chimique.

Officiellement, il fut inculpé "d’indécence manifeste et de perversion sexuelle ".

Désespéré, humilié, il préféra se suicider en 1954, à 42 ans, en mordant dans une pomme empoisonnée au cyanure, comme Blanche-Neige, qu’il adorait.

En fondant Apple, Jobs et Wozniak lui rendirent cet hommage. Leur pomme (arc-en-ciel, signe du mouvement gay) porte la mortelle morsure.

Pourquoi les ordinateurs portables Apple ont ils été baptisés "MacIntoch" ? La légende ( ? ) raconte que Jef Raskin, l’ingénieur d’Apple, qui a créé le premier modèle de Mac au début des années 80, adorait les pommes, et sa variété préférée était la MacIntosh…
Chronique gastronomique : la tarte aux pommes "rustique"

Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :

Offre d'Emploi | Politique | Clin d'oeil | Solidarité | Arrêt sur image | Murmures sur les allées | Gastronomie | Education nationale | Commerce | Annonce | Ephéméride | Animaux | L'Evènement | Coup de pouce