luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Casino aux Thermes Chambert : quand le contribuable luchonnais rembourse un emprunt pour un projet... au point mort

Selon le maire de Luchon, le dossier est toujours en préfecture et n'a toujours pas été transmis à la commission des jeux du ministère de l'Intérieur...



Vendredi 5 Octobre 2018


(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration)
Dans un entretien accordé à "La Dépêche" sur le projet de Casino, le maire de Luchon Louis Ferré indique que le dossier est toujours en préfecture et n’a toujours pas été transmis à la commission des jeux.

C’est cette commission des jeux au ministère de l’Intérieur qui a le sésame pour l’éventuelle création du Casino à l’intérieur des Thermes Chambert.

Le premier magistrat a donc écrit au préfet de Haute-Garonne en espérant avoir une réponse (négative ou positive) sur cette ouverture de l’établissement de jeux.

Un dossier pour le moment bloqué mais pas du côté des "charges". Puisque le premier magistrat de la cité thermale précise que la ville a commencé à rembourser les annuités d’emprunts pour un montant de 200.000 euros.

Des annuités qui auraient dû être couvertes "à hauteur de 150.000 euros par les recettes nouvelles du Casino et le produit de la fiscalité" (La Dépêche ).

Pour Louis Ferré le "silence de la préfecture coûte aujourd’hui au contribuable" luchonnais.

On peut toutefois se poser la question de connaître les raisons pour lesquelles la ville de Luchon s’est précipitée à emprunter 1 million d’euros pour les travaux à réaliser pour l’installation du Casino aux Thermes Chambert alors que le permis de construire n’était pas encore accordé et que la commission des jeux n’avait pas donné son autorisation pour l’ouverture de ce nouvel établissement de jeux dans la cité thermale.

N’est-ce pas avoir mis la charrue avant les bœufs ?

Et si, demain, cette autorisation n’était pas accordée pour l’ouverture du Casino, qu’adviendra-t-il de cet emprunt ?

Le contribuable luchonnais continuera-t-il à régler des annuités pour un projet tombé à l’eau ?

Le "silence" supposé de la préfecture est certes préjudiciable à ce projet porté par la mairie de Luchon, mais la contraction d’un emprunt par la ville, sans permis de construire et sans autorisation de la commission des jeux, est aussi préjudiciable aux finances de la ville, donc aux contribuables luchonnais.

Pour rappel, l'enquête publique a donné un avis défavorable à ce projet de Casino aux Thermes Chambert (lire ici) et le permis de construire fait l'objet d'un recours de l'ALVA (lire ici).


1.Posté par Eric Azémar le 05/10/2018 15:08
Il est en effet pour le moins surprenant que le Maire de Luchon s'aperçoive aujourd'hui que l'autorisation préfectorale n'a pas été donnée et qu'elle semble curieusement lente à être formulée...
Apparemment, ce n'est plus notre association ( ALVA) que le maire de Luchon rend fautive de la non réalisation de ce projet mais le ministère de l'Intérieur !
L'inquiétude du maire pour la faisabilité de son projet est d’autant plus surprenante qu'il a fait lui même voter en conseil municipal, le 14 septembre dernier, l'annulation de la ligne budgétaire pour la restauration des peintures murales du Hall Chambert. En effet, lors du même conseil municipal cette ligne budgétaire de 30.000 euros a été réattribuée à l'achat de véhicules !!!

Or cette restauration des peintures murales du Hall Chambert est le préalable à toute évolution sur ce dossier de casino, c'est ce qu'indiquait la préfecture dans un courrier versé à l'enquête publique !!!
Alors pourquoi d'un côté s'étonner des lenteurs de l’administration et de l'autre faire en sorte que les peintures murales ( classées monument historiques - est trés abîmées par ailleurs...) ne soient pas restaurées ?

On ne comprend pas trés bien la logique de tout cela !

De toutes façons, Casino ou pas, il est du devoir de la mairie de préserver notre patrimoine et de faire restaurer ces peintures. L'achat de véhicules est-il prioritaire par rapport à cet enjeu ?

Les pleurs de Mr le maire sur son emprunt inutile invitent enfin à le questionner sur ce qu'il en reste de ce fameux million et de lui demander si, au final, cet emprunt ne servira pas, petit à petit, à boucher les trous dans le budget municipal.

Il y a fort à parier que cet emprunt servira, pour ce qu'il en reste, à tout autre chose qu'à financer ce pour quoi il a été souscrit !

Quoi qu'il en soit l'ALVA maintient sa position: nous voulons un casino à Luchon mais pas n'importe où et pas au détriment de l'outil thermal communal et de son développement futur.

La baisse continue de fréquentation de nos thermes n'est pas due à l'absence d'un casino à Luchon. Nous le savons tous, elle est due, depuis plus de 10 ans à de véritables causes structurelles : nos thermes ne sont plus adaptés aux exigences ( naturelles et compréhensibles) des curistes qui trouvent leur bonheur ailleurs qu'à Luchon.

Eric Azémar
ALVA

2.Posté par Luchon 31 le 05/10/2018 15:23
Du socialisme voilà le résultat....
Du grand n importe quoi cette municipalité....
Luchonnais ouvrez les yeux ...
Faites descendre cette équipe de bras cassés du 23 allée d etigny...en 2020 .
C'est l avenir de Bagnères de Luchon..
Adishatz

3.Posté par WINCH le 05/10/2018 16:55
Luchon est dans un bourbier!
Vite un treuil!

4.Posté par R Gourd le 05/10/2018 17:13
Il y a certainement de nombreux chefs d'entreprises qui aimeraient obtenir un emprunt sur un projet... incertain. Mais c'est vrai, j'oublie la banque ne prend aucun risque, c'est le cochon de contribuable qui au final banque.

5.Posté par la vigie le 05/10/2018 21:17
C'est incroyable ! ça dépasse tout, le comble ! Certainement que les courageux repreneurs des thermes ne souhaiteront pas d'un Casino dans ces lieux ! Une maison médicale, voilà un projet cohérent ! Mais cette équipe de "bras cassés" manque totalement de compétence . Je suis tout à fait de l'avis de Mr Eric Azemar il faut rechercher comment a été utilisé cet argent . L'emprunt souscrit pour un projet peut-il servir pour autre chose ? Tout ceci est-il bien légal ?

6.Posté par musardines le 07/10/2018 09:35
Quand je lis tous ces commentaires sur la gestion désastreuse du maire, j'ai bon espoir pour 2020.
Il faut s'occuper des thermes! C'est le poumon de notre "reine des Pyrénées". Chaque année le décor s'écaille, les prestations diminuent. Regardez d'autres villes thermales de même dimensions. Luchon ne doit pas mourir! Adichatz!

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Faits-divers | Sport | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique