luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

CGT-FAPT Comminges : "Nous sommes tous des Gilets jaunes !"

Dans un communiqué, la CGT-FAPT Comminges appelle au "soulèvement des forces CGT Commingeoises" dans le cadre du mouvement citoyen des Gilets jaunes qui entame sa dixième journée de mobilisation en France. Voici ci-après le texte de ce communiqué dans son intégralité.



Lundi 26 Novembre 2018


Mobilisation citoyenne, Macron destitution !

"Après avoir publié un premier communiqué de soutien à l'égard de la mobilisation entamée déjà depuis plus d'une semaine par les citoyens, salariés, travailleurs, retraités, privés d'emploi, précaires, laissés pour compte et autres citoyens mécontents, qu'ils soient syndiqués ou pas, oppressés par ce gouvernement déconnecté et méprisant, notre section ne peut rester impassible face à la détermination et le courage de tous ces gens qui ont décidé de prendre leurs affaires en main. L'éveil des consciences est enfin arrivé et mieux, les citoyens agissent et réfléchissent collectivement !

"C'est une fierté et un soulagement de voir qu'enfin la révolte gronde et perdure dans la rue, s'organise et décide d'actions ensemble, unis par un même idéal, celui de vivre dignement et de faire tomber ce gouvernement qui outre passe toute moralité, met à mal les droits de l'homme et du citoyen, brade le pays et réforme à tour de bras en privilégiant les plus riches !
  • Nous condamnons fermement les violences subies lors de cette mobilisation comme des précédentes où l'exécutif au lieu d'entendre la colère préfère lancer la répression. Nous ne sommes en effet plus en démocratie mais sous un régime répressif voire totalitaire qui nous consume, ce gouvernement comme le précédent est totalement déconnecté de la réalité, se gave et méprise les français. Souvenons-nous des frasques et tirades dédaigneuses et hautaines de Macron, c'est à une monarchie que nous avons à faire.
  • Nous condamnons aussi tout appel à la haine et nous nous battrons sous les valeurs véhiculées par la CGT d'origine, solidaire, fraternelle, défendant les droits et libertés de chacun pour une meilleure justice sociale sachant composer avec les divergences de chacun.
"Déjà nombre de syndiqués CGT sont présents sur le terrain depuis l'appel du 17 novembre.

"Mais il faut à tout prix mobiliser plus et sensibiliser afin d'aboutir sur nos revendications communes. C'est à la base militante de terrain de faire en sorte de pousser et de lancer des préavis de grève alors que la centrale n'écoute pas forcément ce que nous faisons remonter.

"Mais nous n'avons pas non plus à attendre après un ordre de grève pour nous mobiliser.

"La section CGT FAPT de Saint-Gaudens l'a maintes fois prouvé en menant des mouvements de grève et actions (notamment 27 jours de grève en octobre 2017) afin de défendre certes leurs conditions de travail mais aussi le service public, l'emploi, la qualité de service mise à mal par le tout rentabilité et la reprise de productivité.

"Beaucoup nous ont soutenu en signant la pétition et venant sur les lieux, à nous de rendre la pareille même si nous sommes de toutes les luttes depuis toujours. Soyons humbles et unissons nos forces !
 
Tous unis dans un seul but ! 

"Nous en appelons très humblement au rassemblement de toutes les luttes en Comminges, associations comme syndicats et élus. Hors de question de jouer les vedettes ou de récupérer quoi que ce soit.

"Comprenons que le temps est venu de laisser de côté nos différences et divergences pour gagner. La victoire sera celle des citoyens français, les révoltés, ceux qui la construise par leurs efforts, leur sueur et parfois leur sang !

"Par conséquent nous appelons l'ensemble des postiers syndiqués CGT et interpelons la CGT FAPT départementale ainsi que l'UD31 et la Confédé pour frapper dès maintenant et gonfler le rapport de force.

N'attendons plus il y a urgence !

"Ce mouvement a aussi des valeurs et rejette ce qui peut le discréditer tout comme nous le faisons, pas de débordement, pas d'allégations raciales, juste des liens humains et légitimes.

"Nous savons d'ailleurs que trop bien que les faiseurs de trouble se pressent dans les mobilisations pour les pourrir ou en découdre avec les forces de l'ordre. Allez faut y aller !

"Nous interpelons aussi l'inter pro en Comminges, solidaire et active, ainsi que l'ensemble des syndiqués CGT du Comminges afin d'entrer dans la mobilisation à son échelle, dans la rue comme sur leurs lieux de travail en déposant d'ores et déjà des préavis de grève. Il faut en effet travailler la grève générale afin d'impacter l'économie et paralyser le pays, il n'y a que ça !

"Nous interpelons enfin les courageux citoyens à construire le tous ensemble à nos côtés et planifier une rencontre afin de nous coordonner.

"Le mouvement entamé restera, pour nous, citoyen, c'est un symbole marquant et à ne pas choisir d'ignorer comme peuvent le faire nos dirigeants pour telle ou telle raison. 

"N'entrons pas dans le jeu de la division qui a fait que nous en sommes arrivés à cette situation par nous-même, appuyé par la désinformation, les discriminations, jalousies et autres préjugés contre-productifs que les différents gouvernements se sont fait un malin plaisir à diffuser dans nos têtes. Il incombe aux citoyens de se réapproprier la politique et aux travailleurs le syndicat afin de faire évoluer les choses dans le bon sens, dans leur sens ! Une refonte complète du système est à faire, nous en sommes peut être sur la voie. A nous donc de ne pas tomber dans les pièges de la division et de conquérir de nouveaux droits pour tous, public comme privé !

"Nous comprenons la méfiance à l'égard de nos directions syndicales qui se veulent de plus en plus réformistes, mais la base, les travailleurs qui s'investissent et qui luttent au quotidien ne doivent pas en subir les conséquences. 

"Ainsi, nous syndiqués CGT FAPT du Comminges, militants de terrain et citoyens avant tout, sommes ouverts au débat et prêts à construire l'union pour gagner, nous n'attendions que ça ! Un soulèvement des colères général.

"Il ne restera qu'à travailler la grève générale et faire converger toutes les luttes afin de bloquer l'économie entière et faire tomber ce système qui nous consume jour après jour pour enfin construire 'des lendemains qui chantent' !

"Toutes les forces sont nécessaires, unissons-nous !

"Nous sommes tous des gilets jaunes.

"Ensemble hier, aujourd'hui comme demain jusqu'à la victoire !

"On lâche rien !"


1.Posté par Gladiateur le 27/11/2018 07:24
Enfin ! ça va bouger dans le Comminge.La révolte arrive .

2.Posté par Nelly Warrant le 27/11/2018 19:59
Oui mais, où, quand et comment ?
Ici, à Luchon, on est des extra-terrestres... Alors ! où aller pour participer ???

Merci.

3.Posté par Patrick R. le 27/11/2018 20:15
Nelly Warrant
Oui à Luchon nous sommes des extra-terrestres. On adore critiquer mais quand il s'agit d'être efficaces il n'y a plus personne.
Se souvenir : Radio Nostalgie a fermé, personne n'a protesté ; l'école Sainte-Marie a fermé, personne n'a protesté ; le 75' bar a fermé, personne n'a protesté...

4.Posté par Nelly Warrant le 27/11/2018 21:12
Ben oui ! Je sais bien !
Et quand on veut bouger "malgré tout" avec les "gilets jaunes" par exemple, où doit-on aller ?Jusqu'à Toulouse, alors ?

5.Posté par Gladiateur le 27/11/2018 21:33
Si vous voulez participer a un évènement dans le Comminge pour soutenir les gilets jaunes qui se battront jusqu'au bout de leurs revendications j'en suis convaincu où aussi joindre la CGT Comminge pour des revendications similaires un aux gilets jaunes rendez vous a St Gaudens Samedi 1 Décembre à 10 heures je pense qu'il faut se regrouper place de l'église où peut être se joindre au rond point du péage du MCDO.j essaye de me renseigner pour vous tenir au courant.

6.Posté par Lutte des classes le 28/11/2018 13:41
Gilets jaunes , gilets rouges , Ensemble , nous sommes de la dynamite !
Macron mène contre la majorité du peuple une guerre de classe.
Son gouvernement veut continuer à vous mettre la tête sous l'eau.
Quand les pauvres s'appauvrissent , les riches s'enrichissent !!
Rendez nous l'ISF !

7.Posté par CANCEL le 28/11/2018 13:53
Bonjour,
Samedi je serais à la manif de la CGT du Comminges à St-Gaudens.
Même si je suis d'accord avec des revendications des gilets jaunes, je m'étonne qu'ils n'aient pas été plus nombreux pour soutenir les cheminots qui se battaient contre la "privatisation" de la SNCF.
Mr le Président, rendez-nous les sous de dingue de l'ISF. . .
Cordialement, Cancel.

8.Posté par colibri le 28/11/2018 21:44
Bonjour,

" "Après avoir publié un premier communiqué de soutien à l'égard de la mobilisation entamée déjà depuis plus d'une semaine par les citoyens, salariés, travailleurs, retraités, privés d'emploi, précaires, laissés pour compte et autres citoyens mécontents, qu'ils soient syndiqués ou pas, oppressés par ce gouvernement déconnecté et méprisant, notre section ne peut rester impassible face à la détermination et le courage de tous ces gens qui ont décidé de prendre leurs affaires en main. L'éveil des consciences est enfin arrivé et mieux, les citoyens agissent et réfléchissent collectivement !

"C'est une fierté et un soulagement de voir qu'enfin la révolte gronde et perdure dans la rue, s'organise et décide d'actions ensemble, unis par un même idéal, celui de vivre dignement et de faire tomber ce gouvernement qui outre passe toute moralité, met à mal les droits de l'homme et du citoyen, brade le pays et réforme à tour de bras en privilégiant les plus riches !

Nous condamnons fermement les violences subies lors de cette mobilisation comme des précédentes où l'exécutif au lieu d'entendre la colère préfère lancer la répression. Nous ne sommes en effet plus en démocratie mais sous un régime répressif voire totalitaire qui nous consume, ce gouvernement comme le précédent est totalement déconnecté de la réalité, se gave et méprise les français. Souvenons-nous des frasques et tirades dédaigneuses et hautaines de Macron, c'est à une monarchie que nous avons à faire. "
Je vous rejoins mais je suis contre toutes manipulations politiques ou, et syndicales ! Aucune étiquettes dans ce mouvement spontané, uniquement un ras le bol général, une asphyxie financière de la population, quelques soient leurs opinions politiques, y compris dans les forces de l'ordre ! ....hormis pour les nanties. Révisez l'histoire et vous découvrirez que depuis 1789, toutes les révolutions sont issues d'étranglements jusqu'à la misère. Les générations actuelles ont élaborés une stratégie contre aucun gouvernement ne pourra rien, c'est un mouvement perpétuel ( je ne vais pas entrer dans les détails...) contre lequel ils ne pourront pas faire face, d'où leur panique ! au point de créer des groupes violents pour 50 ou 100€...diviser pour régner...à mourir de rire...dans le sens où la formule commence à être érodé. Comment éteindre une rébellion qui jouent leur jeu à contre sens ? Je pensais nôtre génération morte, formaté, conditionné et je suis heureux de constater qu'ils n'ont pas mordu à l’hameçon de l'Europe des peuples mais celles des financiers et encore moins à la mondialisation, cours de récréation de nos très très chers " grands patrons " qui ont déjà vendu la moitié de nôtre nation avec la complicité de nos gouvernants !
Cordialement J-C

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Faits-divers | Sport | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique