luchonmag
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après la démission de la présidente Claude Coret, quel avenir pour le Festival TV de Luchon ?

"Luchon Mag" a été le premier média, lundi soir, a annoncé la démission surprise de la présidente de l'Association Festival TV Comminges-Pyrénées, pour des raisons de santé.



Mardi 4 Septembre 2018


(Photo illustration : archives © Paul Tian)
(Photo illustration : archives © Paul Tian)
Lundi, "Luchon Mag" était le premier média à annoncer la démission de Claude Coret, de la présidence de l’Association Festival TV Comminges-Pyrénées (AFTVCP) pour "raisons de santé" (lire ici ).

Autant dire que la nouvelle de cette démission est largement commentée dans le landerneau luchonnais.

Claude Coret présidait aux destinées du Festival TV de Luchon depuis treize ans et ce en étroite collaboration avec le réalisateur Serge Moati, depuis plusieurs années.

L’annonce de cette démission "surprise" a été faite par Claude Coret dans une lettre ouverte aux bénévoles du Festival.

En mai dernier, lors d’une assemblée générale de l’AFTVCP, on avait pu constater un désaccord certain entre six membres du conseil d’administration qui contestaient la gestion de la présidente Claude Coret (lire ici).

Des "frondeurs" qui avaient alors voté contre le rapport financier présenté par le trésorier de l’association. Un rapport financier qui avait toutefois été adopté, à mains levées, à quatorze voix contre dix.

Les contestataires avaient souhaité un vote à bulletin secret, mais faute de majorité, il n’avait pas eu lieu.

Serge Moati qui était présent à cette assemblée générale avait été affecté par ce vent de contestation…

A peine trois mois plus tard, la présidente Claude Coret annonçe donc sa démission pour cause de santé.

Lundi, dans sa lettre ouverte aux bénévoles, Claude Coret a rappelé que depuis des mois elle avait cherché à "rassembler, à fédérer et à trouver des solutions pour organiser le prochain festival de Luchon" et cela "dans un climat délétère de harcèlement moral et de mise en cause de ma personne, de ma probité, de mes valeurs morales et humaines…"

Une présidente qui se voulait toutefois rassurante quant à l’avenir du Festival en parlant "d’avancements notoires" avec les partenaires et de "propositions de solutions concrètes et efficaces" de la Région Occitanie, du département de la Haute-Garonne et de la ville de Luchon.

A moins de cinq mois de la 21ème édition du Festival TV de Luchon, les administrateurs de l’AFTVCP vont très rapidement être convoqués pour choisir la remplaçante de Claude Coret, vraisemblablement en fin de semaine.

Autant dire qu’après cette élection, le conseil d’administration devra mettre les bouchées doubles pour que la cité thermale accueille, en février prochain, son Festival TV.

Toutefois, la question est désormais posée : le 21ème Festival des Créations Télévisuelles de Luchon aura t-il bien lieu en 2019 ? 


1.Posté par la vigie le 04/09/2018 20:48
ça ne sera pas le Festival qui arrangera la nouvelle saison catastrophique des Thermes . Tous ces "piques-assiettes" soit disant "stars" n'ont rien à foutre de Luchon et ne font pas de publicité pour Luchon une fois rentrés à Paris ! L'argent des subventions sert à faire mousser tous ces bobos . Avec notre argent ainsi mal employé il y aurait d'autre choses à faire pour la Reine des Pyrénées qui vieillit très mal, les joyaux de la couronne ont perdu leur éclat !

2.Posté par Marie Chantal FERRE le 04/09/2018 21:11
Autant dire que les raisons de santé ne sont pas très crédibles. Disons qu'enfin des personnes ont soulevé les vrais questions, celles qui fâchent la "présidente" depuis longtemps remise en cause, mais sous le manteau. Il fallait bien qu'un jour le boomerang lui revienne légitimement... Devant cette nouvelle,, il me revient en mémoire les tentatives pour me clouer le bec lorsque j'ai soulevé quelques lièvres qui étaient pour moi l'évidence d'un pourrissement du festival et des tentatives de prise de pouvoir de sa seigneurie Coret!!!
Je voudrais tout d'abord rendre à César ce qui lui appartient et rappeler l'origine du festival dont la présidente s’attribue tout les succès. Depuis l'arrivée de Mme. Coret, on semble vouloir oublier que la création du festival ne lui revient à aucune manière, elle s'est ingéniée à tenter de faire oublier qu'avant elle d'autres avaient pris le risque de créer cette manifestation dont le succès d'alors n'est en aucun cas contestable. L'équipe de René Rettig, le concours de Francis Guiraud, les bénévoles de la première heure. S'est à eux que revient la réussite et la renommée du festival.
Personne n'a oublié la manière dont Mme Coret, la reine du "moi je", a fait main basse sur le festival. J'ai assisté à ce qu'il est convenu d'appeler un putsch. Lors de sa première prise de parole devant les bénévoles de l'époque, j'ai immédiatement dit à René Rettig qu'il venait de faire rentrer le loup dans la bergerie. Très rapidement les événements sont venus corroborer mon ressenti. La suite nous la connaissons, collusion avec la municipalité Ferré après avoir joué avec la municipalité précédente. Cela dénote de l'intégrité de la personne. Puis le copinage avec Moati venu cachetonner à Luchon simplement pour s'offrir une caution. Une caution dont j'aimerai bien connaître le montant!!!!
Tout ça pour se retrouver avec un festival confidentiel, qui est loin d'apporter à la ville les retombées médiatiques auxquelles nous étions arrivés lorsque le festival méritait encore son nom. Je pense que le torchon brûle avec la mairie de Luchon et que l'égo de Mme Coret est arrivé à fatiguer. Quant à sa gestion mise bien souvent en doute, nous risquons bien de faire quelques découvertes croustillantes. Une affaire à suivre juste pour le plaisir de constater que l'arroseur n'est jamais à l'abri de se faire arroser à son tour!!!!
Je ne dois pas être la seule à me réjouir de se revirement qui n'est que l'addition présentée pour l'emploi de procédés à la limite du supportable. Que l'on me taxe de revancharde ne me gêne en aucune manière, j'assume car j'ai assisté, j'ai vécu douloureusement les agissements de cette personne pour s'approprier une manifestation qui avait été crée dans la ferveur, l'entraide et la communion de personnes animées d'une même foi inébranlable en leur engagement.

3.Posté par Marie chantal Roddier le 05/09/2018 06:39
Luchon se meurt....
Faites quelque chose MMrs les grosses têtes...
Merci par avance....

4.Posté par Super 8 le 05/09/2018 10:13
/...la démission surprise de la présidente de l'Association Festival TV Comminges-Pyrénées, pour des raisons de santé. /

Santé de l'association.
Je pense qu'il faut le comprendre comme ça :-(

5.Posté par Super 8 le 05/09/2018 11:22
On aimerai bien, avoir l'avis de certains tee-shirts rouge.
Pour la photo et la parade, il y a du monde. Ensuite...
On reconnaît bien le côté Luchonnais.
Pauvre Luchon

6.Posté par Père Dupanlou le 05/09/2018 12:42
Cela ressemble à une regrettable affaire politico politicienne dont Luchon souffre tant... Encore un conflit de personne qui ne grandit ...personne.
Voilà l'exemple type de ce qui tue notre commune...
Et maintenant le festival ? Et maintenant Luchon ?

7.Posté par Marie Chantal FERRE le 05/09/2018 17:29
Oui père Dupanlou, je crois bien que votre analyse est la bonne, encore ce venin, ces soupes infâmes où la politique dans ce qu'elle a de mal saint vient supplanter l'intérêt général.
Le coup d'état de Mme. Coret fut aussi en son temps du même acabit, un mélange d'ambition personnelle qui a trouvé un appui politique à l'heure où sonnait la fin d'une municipalité et l'avènement de la suivante. L'ayant vécu de l'intérieur je peux en parler. Aujourd'hui le glas retentit pour l'un et ne tardera pas à gronder pour l'autre. En attendant nous risquons d' assister à une lutte d'égos et de qui mettra qui à la place du calife destitué!!! Je pense que nous pourrions bien être surpris par le "sacre" du futur roi ou de la future reine du festival!!!! Au bout du compte je pressens une arrivée très inattendue qui pourrait soulever la polémique, peut être pour raison de conflit d'intérêt!!!! Demain nous dira l'issue de l'histoire, j'espère qu'elle s'écrira de la manière la moins nauséabonde possible.

8.Posté par Monique Sicard Vanvincq le 06/09/2018 16:42
Très Choquée par le commentaire de madame. MC Ferre plein de Haine et de jalousie à l’encontre de Madame Coret. Certe personne n'est parfait mais ne pas reconnaître la somme de travail de madame Coret soutenue par l’assocIon et les bénévoles pour que perdure ce beau festival est lamentable.... pour que vive Luchon laissons de côté haine et jalousie ...

9.Posté par CathoDique intégriste le 06/09/2018 19:16
Pas beaucoup de monde pour venir défendre ce festival.
Preuve, que tout le monde s'en tape, de cet évenement annuel!

10.Posté par Dutoit daniel le 06/09/2018 19:19
A attention de Mme Chantal Ferre.
Que de haine, que d'insanités a l'encontre d'une personne dont la seule faute aura été de se dévouer corps et âme au festival du film de Luchon.Mme ferré ,j'ai honte pour vous.
Connaissez vous la somme de travail BENEVOLE,que Claude Coret aura effectué pour amener le festival au niveau ou il était, et c'est lui faire injure que de le nier, ou alors c'est faire preuve d'un aveuglement coupable pour notre ancien maire.
De plus vos critiques démontrent votre méconnaissance totale de cet évènement et de toute la logistique qui l'entoure".Quand on sait pas,on dit pas"...
Voyant l'état de la santé de Claude coret se dégrader ces derniers temps, ses amis étaient vraiment désolé de voir les manoeuvres de quelques candidats a sa succession, avec notre maire n'ayant rien fait pour la défendre, bien au contraire, allant jusqu'a embaucher une des personnes faisant partie de ce "quarteron de dirigeants rebelles",.Maintenant il va falloir la remplacer et on verra qui va accepter une telle somme de travail et de plus entièrement bénévolement et l'on pourra juger sur les résultats...;Si le festival se fait....Merci a tout ce travail de démolition (lui aussi gratuit) effectué par tant de personnes qui donnent tant de leur temps, généreusement pour notre cher pays de Luchon.Il y a des jours ou l'on n'est pas fier d'être luchonnais.

11.Posté par mamita le 06/09/2018 19:55
Encore un coup de Loulou, il doit avoir quelqu'un à placer là, peut être la nouvelle directrice des thermes?

12.Posté par SuperLuchon le 06/09/2018 20:37
@M. DD. On a rien compris de ce que vous racontez.
Vous êtes pour qui?
Contre qui?

13.Posté par Marie Chantal FERRE le 07/09/2018 06:44
Je ne fais pas parti de ceux qui se réjouissent de la maladie d'un tiers, loin de moi cette posture. Si Mme. Coret est souffrante j'en suis désolée. Je me contente de raviver les mémoires et je suis étonnée, ou pas d'ailleurs, que vous Mr. Dutoit qui avez fait parti de ceux qui ont été à l'origine de ce festival, puissent occulter certains faits. Vous avez assisté à la prise de pouvoir sur l’événement à la force du complot, mais il est vrai que le complot avait gagné aussi certains membres de la municipalité à l'origine du festival, cela non plus je ne l'ai pas oublié. Il faut se garder de l'amnésie ou de la sélectivité des souvenirs. A l'époque le vent avait tourné et les girouettes ont suivi le vent qui se levait!!!! Et des girouettes ils n'en manquait pas, celle la même qui aujourd'hui semblent avoir enfoui loin dans leur conscience ce que nous avons vécu lors de l'arrivée des ambitions aiguisées par le succès du festival.
Ne dites pas que je ne connais pas la somme de travail que représente l'organisation du festival, car pendant 10 j'ai fait parti de ceux qui ont travaillé bénévolement, mais cela aussi vous l'avez surement oublié??? Inutile de draper les souvenirs refoulés dans la fierté d'être luchonnais. J'aime profondément Luchon et les Luchonnais, même si j'ai du m'expatrier par la force des choses, mon âme est restée dans cette ville et ma mémoire reste intacte sur ce qui à fait et défait Luchon. Taxer de méchanceté mes propos est tout simplement une solution trop facile, d'ailleurs ceux qui me connaissent me savent éloignée de ce genre de sentiment. Par contre je suis sans fioriture lorsqu'il s'agit de regarder en face les événements car enjoliver les gens et les actes n'est jamais source de solutions aux problèmes. Je pense Mr. Dutoit que vous pourriez vous garder de donner des leçons, vous n'avez pas l'apanage de l'amour de Luchon.

14.Posté par Dutoit daniel le 07/09/2018 17:15
Quelque éclaircissement pour ceux qui auraient pu avoir un doute a mon encontre,c'etait avec un ton moqueur que je remerciait les démolisseurs de tout poil qui donnent de leur temps pour Luchon!.....
Quant a Mme Ferré,Bien que l'envie ne me manque pas de lui donner les precisions qui lui manquent sur les péripéties du festival, je lui dirais simplement qu'en fait, concernant les girouettes, pour ma part, c'est pour rester fidèle a mes convictions que j'ai refusé d'être sur la liste de Retig pour la troisième élection,Quand au reste ,chère Madame,pensez en ce que vous voulez, votre opinion ne m'intéresse plus.

Nouveau commentaire :

Agenda | Actu | Opinion : la vôtre, la nôtre | Faits-divers | Sport | Culture | Tribune libre | Murmures | PUBLICITÉ / CONTACT | ULULE | Luchon Passion | Pub | RDV politique